Erdogan : « Nous sommes au dernier tournant dans la construction d’une Turquie grande et puissante »

Le président turc a annoncé que "les scientifiques turcs ont réussi à produire, par notre propre synthèse, le médicament Favipiravir, un traitement utilisé contre le Covid-19"

1432722
Erdogan : « Nous sommes au dernier tournant dans la construction d’une Turquie grande et puissante »

 

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan appelle le peuple à respecter les règles jusqu'à l'élimination totale du Covid-19.

Le chef de l'État turc a prononcé un discours au terme de la réunion du Conseil des ministres, mardi.

"Nous devons nous habituer au fait que ce que nous appelons 'la nouvelle normale', durera encore un peu, a-t-il déclaré. Nous devons continuer à respecter les principes d'hygiène, de distanciation sociale et d'usage de masque, jusqu'à ce que le Covid-19 soit totalement éliminée."

Se félicitant du fait que le peuple turc respecte largement les règles, Erdogan a annoncé la réouverture des théâtres et des salles de cinéma à partir du 1er juillet, tout en respectant les règles d'hygiène.

"En outre, nos concitoyens âgés de plus de 65 ans, sont autorisés à sortir dehors chaque jour entre 10h00 et 20h00, a-t-il poursuivi. Les restaurants et les cafés qui étaient autorisés à ouvrir jusqu'à 22h00, seront désormais ouverts jusqu'à 00h00."

Le président turc a souligné le fait qu'aucun virus n'est plus fort que l'unité et la fraternité en Turquie

Après avoir annoncé une série de nouvelles mesures économiques visant à soutenir toutes les couches du peuple ainsi que l'emploi des jeunes, Erdogan a affirmé : "Nous avons fixé comme objectif, un taux d'inflation de 8,5% en 2020. Nous visons un taux de 6% en 2021, et de moins de 5% en 2022."

"Nos scientifiques au Conseil de la recherche scientifique et technologique turc (TUBITAK) ont réussi à produire, par notre propre synthèse, le médicament Favipiravir, un traitement utilisé contre le Covid-19", a-t-il assuré.

« J’attends de notre population qu’elle respecte les règles de la nouvelle période mais que dans le même temps elle soutienne ce processus en se concentrant à son travail », a-t-il ajouté.

Notant qu’ils sont très proches d’atteindre les objectifs de 2023 (100è anniversaire de la fondation de la République), le chef d’État turc Erdogan a affirmé qu’avec ses avantages tels que sa production, son commerce et sa logistique, la Turquie allait davantage renforcer sa place dans l’économie mondiale.

« Nous sommes au dernier tournant dans la construction d’une Turquie grande et puissante », a-t-il martelé.

« Nous poursuivons dans notre voie avec la foi selon laquelle aucune épidémie ni menace n’est plus grande que notre unité, union et fraternité en tant que pays et peuple », a-t-il ajouté.

Il a souligné que la Turquie vie son âge d’or dans l’histoire de sa lutte contre le terrorisme séparatiste qui date de près de 40 ans.

Au final, le président turc Erdogan a fait savoir qu’ils ne fermeront pas les yeux à ce que la région d’Iblib en Syrie se transforme de nouveau en milieu de conflit, et qu’ils poursuivront à rester aux côtés du peuple et non des putschistes et impérialistes en Libye.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avec AA



SUR LE MEME SUJET