Erdogan condamne "la mentalité inhumaine" à l'origine de la mort de George Floyd

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan a condamné "la mentalité inhumaine" à l'origine de la mort de George Floyd, un afro-américain victime de la brutalité policière aux Etats-Unis.

1425554
Erdogan condamne "la mentalité inhumaine" à l'origine de la mort de George Floyd

 

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan a condamné "la mentalité inhumaine" à l'origine de la mort de George Floyd, un afro-américain victime de la brutalité policière aux Etats-Unis.

Erdogan a partagé, vendredi, un message sur Twitter en réaction à la mort de George Floyd, victime de violences policières.

"L'approche raciste et fasciste qui a conduit à la mort de George Floyd dans la ville américaine de Minneapolis à la suite de la torture nous a non seulement profondément attristés, mais elle est également devenue l'une des manifestations les plus douloureuses de la lutte que menons contre l'ordre injuste à travers le monde.

En tant que membre de la civilisation islamique, qui nous apprend à aimer l'humanité en raison du Créateur, je condamne cette mentalité inhumaine. La Turquie restera toujours opposée à toutes les attaques visant l'humanité, peu importe où, sous quel prétexte ou sous quelle forme elles se manifestent" a écrit le chef de l'Etat turc.

-"Nous continuerons notre combat pour protéger les droits de toute l'humanité"

Rappelant le principe inculqué par le prophète de l'Islam, Muḥammad, "Un blanc n'a pas de supériorité sur un noir, ni un noir n'a de supériorité sur un blanc", Erdogan a poursuivi :

"Nous continuerons à nous battre pour protéger les droits de toute l'humanité sans faire aucune discrimination fondée sur la race, la couleur, la religion, la langue ou la foi."

"Je pense que les auteurs de cet acte inhumain recevront la punition qu’ils méritent. Nous suivrons cette affaire. Je me souviens avec respect de la mémoire de George Floyd et présente mes condoléances à sa famille et à ses proches", a conclu Erdogan.

Georges Floyd, un citoyen afro-américain âgé de 46 ans, est mort peu après qu'un policier l'ait maintenu au sol, son genou sur sa nuque pendant au moins sept minutes, alors qu'il gémissait qu'il ne pouvait plus respirer.

Un passant a filmé la scène et l'a diffusée en direct sur Internet, provoquant une vague d'indignation et des manifestation à Minneapolis ainsi que d'autres villes aux Etats-Unis.

 

AA



SUR LE MEME SUJET