Turquie / Kirikkale : la base grandissante de l'industrie de la défense en Anatolie centrale

Avec les investissements du secteur privé dans la région du centre de la Turquie, cette ville vise à devenir l'un des centres les plus importants de l'industrie de défense du pays

1409357
Turquie / Kirikkale : la base grandissante de l'industrie de la défense en Anatolie centrale

Avec les investissements du secteur privé et de la Compagnie turque des industries mécanique et chimique (MKEK), le Centre industriel de spécialisation dans la défense de Kirikkale, mis en place en 2014, est devenu l'un des plus importants centres de l'industrie de la défense, en Turquie.

La ville qui est située au cœur du pays et considérée comme un centre stratégique par sa position à l'intersection des axes de transports de la Turquie, a su tourner ce positionnement stratégique en un atout sans égal, afin d'établir un centre clé de l'industrie turque de la défense.

La première installation industrielle militaire établie à Kirikkale était l'usine de munitions située dans le district de Keskin. Alors qu'elle était d'abord utilisée comme entrepôt militaire de ravitaillement, elle a été réorganisée en tant que centre de production de munitions en 1907 et a été utilisée pendant les années de la lutte nationale de 1921 à 1925.

La création d'une industrie militaire intégrée, à Kirikkale, a été discutée pour la première fois au Congrès économique d'Izmir, en 1923, quelques mois avant la proclamation de la République de Turquie.

La fondation de l'usine de cartouches et de munitions en 1925 a permis l'urbanisation de Kirikkale, qui était à l'époque un village rattaché à Keskin, devenu en conséquence, un district de la ville.

À la suite des travaux lancés conformément à ces avis et décisions, une usine de riz et une usine de machines électriques ont été fondées en 1928, une usine de munitions a vu le jour en 1929, puis une usine d'acier en 1931, et des usines de poudre à canon, de carabine et d'armes à feu ont été créées en 1936. Ces usines établies à Kirikkale et ailleurs ont formé la base de la MKEK d'aujourd'hui.

- Kirikkale, "la ville qui a donné son nom à une arme"

Ces usines, créées après la proclamation de la République, ont joué un grand rôle dans le développement de l'industrie de la défense à Kirikkale.

Afin d'exploiter les installations militaires, de créer une structure qui fournit des produits de qualité, ainsi qu'une structure qui servira les secteurs civil et militaire, de répondre aux besoins des Forces armées turques (TSK) de manière sûre et régulière, de produire des armes et des véhicules militaires de haute technologie au niveau national et de créer des installations de production qui créeront des infrastructures pour cela, le 8 mars 1950, la Corporation de l'industrie des machines et des produits chimiques a été créée en lui transférant les prérogatives de la Direction générale des usines militaires, avec tous ses actifs, pour qu'elle soit entièrement détenue et contrôlée par l'État.

Actuellement, la MKEK fait fonctionner à Kirikkale, l'usine d'armes et d'acier lourds, l'usine d'armes et de munitions, l'usine de riz, l'usine de poudre à canon et l'usine de ferraille, servant dans l'industrie de la défense.

La MKEK, qui constitue la base de l'industrie turque de la défense, s'est rapidement étendue à Kirikkale, où se trouvent la plupart de ses usines et installations, et en a fait une ville intégrée à l'industrie de la défense. À tel point que le pistolet "Kirikkale 7.65" produit par la MKEK a pris le nom de la ville anatolienne.

La contribution de la MKEK à l'économie du pays a atteint des dimensions importantes avec ses investissements et sa participation dans les capitaux des entreprises du secteur privé, surtout après 1960. Grâce à ces investissements technologiques, de nouveaux produits ont su répondre aux besoins de la nation, permettant ainsi d'importantes économies en devises, par la réduction de certaines importations.

- Le premier fusil d'infanterie entièrement produit en Turquie, le MPT-76 a été fabriqué dans l'usine d'armes de Kirikkale

Le premier fusil d'infanterie entièrement produit en Turquie, le MPT-76 a été fabriqué dans l'usine d'armes de Kirikkale; il fut le premier projet à être entièrement développé et construit par les ingénieurs et ouvriers turcs.

Après avoir subi une cinquantaines de séries de tests et avoir prouvé son efficacité sur le terrain dès 2014, sa production en série a débuté en 2016.

La production en série du MPT-55, une autre arme produite par les ingénieurs et les ouvriers turcs, développée en fonction des besoins des Forces armées turques, a démarré en 2017.

Le premier fusil national de sniper, le JMK Bora-12, le premier fusil de chasse autochtone à rainures, le SAH 51, le fusil de sniper KNT-76 et la mitrailleuse turque, le VPM-76, font également partie des armes produites intégralement avec des capacités locales, dans les usines de Kirikkale.

En outre, la MKEK est la seule organisation au monde capable de produire des armes et des munitions dans tous les calibres entre 5,56 et 203 millimètres sous un même toit, ainsi que des munitions de calibre différent requises par les forces de sécurité, mais aussi des obusiers, des chars, du mortier et des munitions de roquettes d'artillerie de la série MK, ainsi que des bombes pénétrantes.

La MKEK a, également, la capacité de fabriquer diverses mitrailleuses, telles que les G-3, MP-5 et MG-3, des systèmes d'armes appartenant au char turc Altay, ainsi que le système de défense aérienne Korkut, les obusiers T-155 Storm et Panther, qui sont dans l'inventaire des forces de sécurité.

La MKEK est capable de produire divers types de systèmes de mortier et de roquettes ainsi que des munitions propulsant de la poudre à canon et des explosifs.

- Le premier Centre industriel de spécialisation dans la défense a été fondé Kirikkale

Outre la MKEK, le Centre de perfectionnement des munitions, et le Centre national de développement et de révision (MIGYEM) font partie des centres actifs à Kirikkale, ainsi que l'Usine de séparation et de tri des munitions des Forces armées turques inaugurée le 5 février, par le Président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Parmi les installations établies et à établir au Centre industriel de spécialisation dans la défense, de Kirikkale, toutes sortes d'armes, de canons antiaériens, de canons de tous diamètres et modèles, des produits numériques de haute technologie pour l'industrie de la défense, des jumelles, des systèmes de caméras de vision nocturne, des systèmes puces et de logiciels, sont ou seront fabriquées intégralement de façon locale.

Le Président Erdogan avait fait la déclaration suivante lors de sa visite dans le district Delice à Kirikkale : "Notre Kirikkale est le centre le plus important de notre pays dans l'industrie de la défense.

Nous transférons le commandement des dépôts de munitions appartenant au commandement général de la gendarmerie, à Kirikkale. Nous apportons également une unité de formation de la gendarmerie à Kirikkale, où notre gendarmerie peut effectuer des exercices internationaux.

Des installations de production et de développement de fusées sont également en cours d'installation à Kirikkale.

Où se trouve le seul Centre industriel de spécialisation dans la défense dans notre pays? À Kirikkale.

Notre Direction de l'industrie de la défense travaille également à en faire un centre de conception et de production de véhicules terrestres sans pilote.

En outre, des installations de production des bombes pour F-16 et pour drones, sont en cours de création à Kirikkale par une entreprise du secteur privé."

AA



SUR LE MEME SUJET