Coronavirus: "La prière commune du vendredi peut être remplacée par une prière à domicile"

- Le Conseil supérieur des Affaires religieuses de Turquie a fait savoir que face au risque que présente le coronavirus covid-19, les fidèles musulmans peuvent prier à la maison sans devoir se rendre obligatoirement dans une mosquée

1377887
Coronavirus: "La prière commune du vendredi peut être remplacée par une prière à domicile"

 

Le Conseil supérieur des Affaires religieuses de Turquie, instance liée à la Direction turque des Affaires religieuses (Diyanet), a indiqué que les Musulmans qui appartiennent "aux groupes à risques" et qui vivent dans les pays où le coronavirus s'est propagé, peuvent prier à la maison plutôt que de participer à la grande prière commune du vendredi.

Dans un communiqué écrit, publié vendredi, la Diyanet est revenue sur l’épidémie de nouveau coronavirus covid-19, apparu en Chine, et pour lequel aucun remède n’existe.

Dans le cadre des mesures préventives à appliquer pour diminuer le risque de propagation du coronavirus, le Conseil supérieur des Affaires religieuses a affirmé que la grande prière commune du vendredi, qui est religieusement obligatoire pour les fidèles musulmans, peut être remplacée par la simple prière quotidienne du midi, que chacun peut faire à la maison sans devoir se rendre dans une mosquée.

Le communiqué assure clairement qu’en cas de risque réel de maladie, l’obligation de la grande prière commune du vendredi n’est plus valable.

"Les Musulmans qui appartiennent ‘aux groupes à risques’ et qui vivent dans les pays où le coronavirus s'est propagé, peuvent prier à la maison plutôt que de participer à la grande prière commune du vendredi", explique le conseil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET