Erdogan : « Environ 150 éléments du régime ont été éliminés »

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir la position de la Turquie serait clarifiée au sujet d’Idleb après l’entretien avec le président russe Vladimir Poutine.

Erdogan : « Environ 150 éléments du régime ont été éliminés »

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir la position de la Turquie serait clarifiée au sujet d’Idleb après l’entretien avec le président russe Vladimir Poutine.

Le président Erdogan a été interrogé par les journalistes à Istanbul.

Il a indiqué qu’il y a une « guerre » à Idleb.

« Je vais avoir un entretien avec Poutine. Nous allons aborder tous les développements actuels à Idleb. Tant que le régime n’arrêtera pas son oppression à Idleb il n’est pas question que nous nous retirions. C’est seulement ainsi que nous pouvons établir une trêve » a-t-il dit.

Il a précisé qu’en représailles aux deux martyrs soldats hier, environ 150 éléments du régime ont été éliminés. « 12 chars, 3 blindés, 14 obus et 2 pick-up armées du régime ont été détruits » a-t-il noté.

Le président Erdogan a fait savoir que le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel ont proposé aujourd’hui au cours de la vidéoconférence, un sommet le 5 mars à Istanbul avec la participation également du président russe Vladimir Poutine.

« Concernant la proposition, Poutine n’a pas donné la réponse souhaitée pour le moment. J’espère que cet entretien débouchera sur un résultat profitable. Nous allons définir notre position à Idleb par rapport à ça » a déclaré M. Erdogan.

« Tant que le régime n’aura pas stoppé l’oppression au peuple d’Idleb, il n’est pas question que nous nous retirions. C’est seulement ainsi que nous pourrons assurer la trêve. Nous avons lancé une nouvelle démarche dans la zone de sécurité en construisant des logements en brique de 25-30 m2. Nos travaux continuent » a assuré le président Erdogan.



SUR LE MEME SUJET