Erdogan appelle à renforcer le commerce bilatéral avec le Pakistan

Le président turc vise d'abord un volume commercial bilatéral de un puis de cinq milliards de dollars avec le Pakistan

Erdogan appelle à renforcer le commerce bilatéral avec le Pakistan

 

"Nous devons rapidement élever notre volume commercial bilatéral avec le Pakistan, au dessus d'un milliard de dollars pour ensuite atteindre notre objectif des cinq milliards de dollars", a déclaré le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan.

Erdogan s'exprimait vendredi lors du Forum de Travail Turquie-Pakistan, à l'hôtel Serena d'Islamabad, avec la participation du Premier ministre pakistanais, Imran Khan.

"Nous voulons élever nos liens économiques et commerciaux au même niveau que nos relations politiques. Malgré la hausse des investissements et du commerce au cours de la récente période, malheureusement, nous constatons être loin de notre potentiel, a-t-il lancé. Nous devons rapidement élever notre commerce bilatéral au dessus d'un milliard de dollars pour ensuite atteindre notre objectif des cinq milliards de dollars."

Erdogan a indiqué que pour cela il est nécessaire d'entreprendre des démarches déterminées et nettes.

Le président turc s'est ensuite penché sur les investissements et a noté : "La Turquie a 500 millions de dollars d'investissement direct au Pakistan. Je suis heureux de voir que les entreprises turques sont actives au Pakistan dans de nombreux secteurs, allant de l'énergie à l'alimentation."

Rappelant que la nationalité turque est accordée aux entrepreneurs internationaux dans certaines conditions liées à des investissements immobiliers, Erdogan a déclaré : "Jusqu'à présent, personne n'a jamais regretté d'avoir fait confiance au potentiel d'investissement de notre pays et d'avoir investi en Turquie."

Il s'est ensuite retourné vers le secteur du tourisme médical, notant une tendance du peuple pakistanais à se diriger vers les pays occidentaux pour leur traitement médical.

Erdogan a indiqué que l'infrastructure dans le domaine de la santé en Turquie a enregistré un important développement, devenant ainsi l'une des destinations premières du tourisme médical.

"L'année dernière, nous avons accueilli 500 mille personnes dans le cadre du tourisme médical, a-t-il conclu. La Turquie, qui offre les mêmes services de santé (que les pays occidentaux) avec des prix avantageux et dans un climat amical, doit être la nouvelle destination de nos frères pakistanais pour leur traitement médical."

AA



SUR LE MEME SUJET