Erdogan : « Nous avons eu un entretien fructueux avec Abdel Majid Tebboune »

Le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan s’est entretenu avec son homologue algérien Abdel Majid Tebboune.

Erdogan : « Nous avons eu un entretien fructueux avec Abdel Majid Tebboune »
erdoğan cezayir  1.jpg
erdoğan tebbun.jpg
erdoğan tebbun.jpg

 

Le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan s’est entretenu avec son homologue algérien Abdel Majid Tebboune.

L’entretien en tête-à-tête s’est déroulé à huis clos au palais présidentiel.

S’exprimant au terme de la réunion, le chef d’État turc Erdogan a affirmé qu’ils ont réalisé un entretien fructueux avec Tebboune.

Affirmant qu’ils avaient évalué les démarches communes et la possibilité de coopération qui peuvent être lancées dans les domaines de l’économie, du commerce, des investissements, de l’industrie de défense et le tourisme, Erdogan a fait savoir que les développements en Libye ont été largement discutés lors de l’entretien.

Le président turc a précisé que l’Algérie est un des plus importants pays du point de vue de sa position géographique tout comme du point de son expérience.

« La Turquie n’a aucune autre intention que d’instaurer la paix et la stabilité en Libye. Il n’est pas possible que fermions les yeux sur le sang des frères qui coule en Libye et à l’opposition au gouvernement légitime via des interventions étrangères. Nous soutenons totalement le cessez-le-feu et le processus politique adoptés par les Libyens sous l’égide des Nations Unies », a assuré le président Erdogan.

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, le ministre de la Défense nationale Hulusi Akar, le chef des services de renseignement turques MIT Hakan Fidan, le directeur de l’Office de communication de la présidence turque Fahrettin Altun et le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin ont participé à la réunion entre les délégations.

A la veille du point de presse conjoint, Erdogan et Tebboune ont signé un accord pour la formation d’un Conseil de coopération stratégique de haut rang entre les deux pays.

D’autre part, Erdogan a souligné lors de la conférence de presse conjointe avec Tebboune, que la Turquie continuerait de lutter pour faire cessez le sang qui coule en Libye.

Dans son discours, le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que récompenser la partie qui attaque et punir la partie en faveur de la paix et du consensus, emmènera la Libye à la catastrophe.

« Il ne faut pas autoriser que la Libye deviennent le terrain de jeux des organisations terroristes et des barons de la guerre », a-t-il martelé.

« Nous [la Turquie] continuerons d’être aux côtés de nos frères libyens avec tous nos moyens », a-t-il ajouté.

Le chef d’État turc Erdogan a conclu en précisant qu’ils avaient discuté avec son homologue algérien Abdel Majid Tebboune sur les démarches conjointes qui peuvent être lancées et les moyens coopération au sujet de la Libye.



SUR LE MEME SUJET