Affaire Khashoggi : Altun dénonce un jugement symbolique pour étouffer l’affaire

Le directeur de la Communication de la Présidence, Fahrettin Altun, a dénoncé un jugement symbolique pour étouffer le procès du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

1331918
Affaire Khashoggi : Altun dénonce un jugement symbolique pour étouffer l’affaire

 

Le directeur de la Communication de la Présidence, Fahrettin Altun, a dénoncé un jugement symbolique pour étouffer le procès du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Sur le compte « mikro blog Platformu Medium », Altun a écrit un article sur la décision annoncée en Arabie saoudite dans le procès sur le meurtre de Khashoggi.

Rappelant les peines de mort annoncées la semaine dernière par le Parquet général saoudien contre 5 suspects dans le meurtre du journaliste opposant Khashoggi, Altun a précisé que 3 autres suspects ont été condamnés à 24 ans de prison au total.

M. Altun a réagi à la décision de la justice saoudienne sur le meurtre de Khashoggi.

« Les commanditaires qui ont ordonné le meurtre, envoyé une équipe d’exécution à Istanbul et qui ont fait disparaitre le corps du défunt ont été acquittés par ce jugement symbolique. La liberté de la presse et d’expression a totalement été omise » a-t-il critiqué.

Fahrettin Altun a fait savoir qu’on essayait d’étouffer le processus par un jugement symbolique, réagissant contre le silence, au sujet du meurtre de Khashoggi, de pays et établissements qui parlent de l’importance de la liberté de la presse.

Altun a expliqué que la Turquie appelle depuis le début à saisir les tribunaux internationaux pour le meurtre de Khashoggi.

« Mais ses appels n’ont pas été pris en compte par l’administration saoudienne et l’Occident. Les personnes impliquées dans le meurtre ont été jugées en Arabie saoudite et voici le point où nous sommes aujourd’hui. Nous voyons qu’on essaie d’étouffer ce meurtre atroce malgré les insistances et les efforts de la Turquie » précise M. Altun.

Il a également mis l’accent sur le rôle que la Turquie a joué pour retrouver les auteurs du meurtre de Khashoggi, ajoutant que la Turquie a suivi de près cette affaire et informé quasi-quotidiennement l’opinion publique mondiale avec transparence.



SUR LE MEME SUJET