Erdogan : 50 mille personnes se déplacent actuellement d'Idleb vers nos terres

Pour le président turc, "les pays occidentaux ne fournissent aucun soutien à la création d'une zone sécurisée dans le nord de la Syrie"

1326199
Erdogan : 50 mille personnes se déplacent actuellement d'Idleb vers nos terres


 

Le président de la République turque, Recep Tayyip Erdogan a annoncé que 50 mille Syriens se dirigent actuellement de la province d’Idleb vers le territoire turc.

C’est ce qui ressort de la réponse du président turc aux questions des journalistes, jeudi, en marge de sa participation au Sommet de Kuala Lumpur, la capitale malaisienne.

“Actuellement, 50 mille personnes se dirigent d'Idleb vers nos terres, et il y a déjà 4 millions de réfugiés dans notre pays”, a-t-il précisé.

Pour le président turc, "les pays occidentaux ne fournissent aucun soutien à la création d'une zone sécurisée dans le nord de la Syrie, cependant, quand il s’agit des armes, ils les envoient".

"La lutte contre le terrorisme se fait par des actes concrets et non par des paroles", a-t-il ajouté.

En mai 2017 à Astana, la Turquie, la Russie et l’Iran avaient trouvé un accord pour l’instauration de la zone de désescalade d’Idleb.

Toutefois, les forces du Régime syrien et leurs partisans continuent de lancer des attaques dans la région malgré l'accord conclu le 17 septembre 2018 entre la Turquie et la Russie dans la ville russe de Sotchi, en vue de maintenir la "désescalade".

Depuis, plus de 1 300 civils syriens ont été tués à Idleb des suites des attaques du Régime syrien avec l’appui des forces russes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET