Fahrettin Altun: "Si l’OTAN ne s’actualise pas, elle ne pourra contribuer à la paix mondiale"

Le chef de la Communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, a déclaré qu’une Alliance affaiblie et n’ayant pas été actualisée, ne pourrait contribuer à la paix mondiale, à l’Europe ou au Moyen-Orient

1321534
Fahrettin Altun: "Si l’OTAN ne s’actualise pas, elle ne pourra contribuer à la paix mondiale"

 

Le chef de la Communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, a déclaré qu’une Alliance affaiblie et n’ayant pas été actualisée, ne pourrait contribuer à la paix mondiale, à l’Europe ou au Moyen-Orient.

Fahrettin Altun a publié un article sur le sommet des leaders de l’Otan tenu à Londres, intitulé « Après le sommet : où va l’OTAN ? ».

Il a signalé que certains pays débattent, depuis quelques temps, de la position de la Turquie au sein de l'OTAN.

« Si l’OTAN ne s’actualise pas, elle ne pourra contribuer à la paix mondiale » a-t-il dit.

Il a précisé que la Turquie a toujours agi conformément à l’esprit d’alliance, sans avoir aucun retour.

« Les pays membres de l’OTAN n’ont malheureusement pas suffisamment soutenu la lutte de la Turquie contre le terrorisme. Un soutien ouvert a été fourni à l’organisation terroriste et séparatiste PKK/YPG dans le nord de la Syrie. Ils ont ouvert les bras aux membres de l’organisation terroriste guléniste (FETO). La lutte de la Turquie contre Daesh a été ignorée et remise en question. D’ailleurs, certains dirigeants ont fait de leurs accusations injustes contre notre pays et les attaques contre la Turquie, une politique », a-t-il relevé.

Fahrettin Altun a rappelé l’importance stratégique pour l’Alliance, de la Turquie, qui est la deuxième plus grande armée de l’OTAN, et souligné que l’OTAN devait créer de nouvelles stratégies.

« Les clauses de la convention de l’OTAN doivent être reconsidérées et s’il le faut, révisées. Nous espérons que le sommet de Londres ouvrira la voie à un débat sur l’actualisation de l’OTAN à la lumière des propositions faites par la Turquie. Une Alliance affaiblie et n’ayant pas été actualisée, ne pourra contribuer à la paix mondiale, à l’Europe ou au Moyen-Orient », a-t-il évalué.



SUR LE MEME SUJET