Indice de Développement Humain: la Turquie intègre la catégorie la plus élevée

La Turquie entre pour la première fois de son histoire, dans la catégorie des pays au “Développement Humain très élevé”.

Indice de Développement Humain: la Turquie intègre la catégorie la plus élevée

 

La Turquie entre pour la première fois de son histoire, dans la catégorie des pays au “Développement Humain très élevé”.

Le Programme de Développement des Nations Unies (UNDP) a publié, lundi, son rapport 2019 sur l’Indice de Développement Humain (IDH) des pays en 2018. Ce rapport intègre notamment des indicateurs sur la lutte contre les inégalités, les discriminations basées sur le sexe, ou encore la lutte contre la pauvreté.

L’IDH est calculé en fonction des données officielles fournies par les Etats. Il prend en compte la durée de la vie et la santé, l’accès au savoir et les standards de vie acceptables.

Selon ce rapport et le classement établi par l’UNDP, la Norvège arrive en tête avec un indice IDH à 0i954. Elle est suivie par la Suisse avec 0,946, puis l’Irlande (0,942), l’Allemagne et Hong Kong (0,939).

De l’autre côté, en bas de classement, se trouvent le Niger (0,377), la République de Centrafrique (0,381) et le Tchad (0,413).

- La Turquie progresse et change de catégorie :

Pour sa part, la Turquie est classée 59e sur les 189 pays notés par l’UNDP.

L’IDH de la Turquie s’élève donc, en 2018, à 0,806, ce qui lui permet d’intégrer la plus haute catégorie, celle des pays du « développement humain très élevé ». Une première dans son histoire.

En 2017, la Turquie était classée 64ème.

En 28 années, l’IDH de la Turquie a progressé de 39,4% : en 1990, il était de 0,579.

 

AA



SUR LE MEME SUJET