Erdogan: "En Méditerranée orientale, la Turquie utilise ses droits découlant du droit international"

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que la Grèce, Israël, l’Egypte et le Secteur cypriote grec ne peuvent entreprendre aucune démarche en Méditerranée orientale sans l’aval de la Turquie.

Erdogan: "En Méditerranée orientale, la Turquie utilise ses droits découlant du droit international"

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que la Grèce, Israël, l’Egypte et le Secteur cypriote grec ne peuvent entreprendre aucune démarche en Méditerranée orientale sans l’aval de la Turquie.

Le chef de l’Etat Recep Tayyip Erdogan a répondu aux questions sur l’actualité au cours d’une émission de la Radio-Télévision de Turquie.

Concernant le consensus assuré en Méditerranée orientale avec la Libye, M. Erdogan a noté que la Turquie utilise ses droits découlant du droit international.

« Ainsi la Grèce n’a plus aucune issue. C’est ce qui la rend folle » a-t-il indiqué.

« Ils ont toujours frappé (en Méditerranée orientale) et obtenu ce qu’ils voulaient. Ça ne va plus continuer comme ça. Nous allons nous aussi défendre nos droits » a poursuivi le président.

« Nous allons acheter un autre navire de sondage. Nous allons poursuivre nos travaux en Méditerranée orientale mais aussi en mer Noire et voire même dans les eaux internationales » a déclaré M. Erdogan, faisant part de la disposition de la Turquie à des négociations avec tous les pays riverains.

Il a précisé que les appels à une solution équitable sont toujours valables.

En réponse à une question demandant si les soldats turcs se rendront en Libye, M. Erdogan a déclaré que si « la Libye le demande, la Turquie décidera elle-même de ce qu’elle fera sans demander d’autorisation à personne ».



SUR LE MEME SUJET