Le président Erdogan participe à l'inauguration de la première mosquée écologique d'Europe

"Un musulman ne peut pas devenir terroriste et aucun terroriste ne peut se revendiquer de l'Islam" a martelé le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan.

Le président Erdogan participe à l'inauguration de la première mosquée écologique d'Europe

 

"Un musulman ne peut pas devenir terroriste et aucun terroriste ne peut se revendiquer de l'Islam" a martelé le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan.

Des paroles prononcées, jeudi, au cours de la cérémonie d'inauguration de la mosquée de Cambridge au Royaume-uni, la première mosquée écologique d'Europe.

Le chef de l'Etat turc a réaffirmé, à cette occasion, l'incompatibilité de l'Islam avec le terrorisme.

"Vous ne pouvez pas utiliser côte à côte terrorisme et Islam"

"Un musulman ne peut pas devenir terroriste et aucun terroriste ne peut se revendiquer de l'Islam. Nous réfutons l'étiquette de "terrorisme Islamique" que certains tentent avec insistance de maintenir dans l'actualité", a-t-il insisté.

"Nous avons neutralisé plus de 3 000 membres de Daech à Al-Bab. Car Daech n'a rien à voir avec l'Islam et qu'ils ne sont pas des nôtres"

"Nous rejetons la différenciation de bon ou mauvais entre les organisations terroristes. Il n'existe pas de bon ou de mauvais terrorisme ou terroriste, nous ne pouvons commettre une pareille erreur" a lancé le président turc en référence à l'organisation terroriste YPG/PKK dans le Nord de la Syrie, soutenue par certains pays occidentaux et combattue par la Turquie.

Erdogan a également fustigé l'accroissement des actes racistes et Islamophobes dans les pays occidentaux.

"Je pense que ce lieu de culte sera la meilleure réponse à l'Islamophobie grimpante"

"Dans des pays qui ont été pendant de longues années le berceau de la démocratie, le racisme, la discrimination et l'Islamophobie se répandent comme un poison"

"Si dans un endroit, des lieux de culte sont pris pour cible, bombardés, des civils massacrés alors la sonnette d'alarme doit retentir pour l'humanité", a-t-il affirmé.

 

AA



SUR LE MEME SUJET