Erdogan : « 365 mille Syriens sont retournés jusqu’à présent dans les zones sécurisés »

M. Erdogan est intervenu à Bestepe au cours de la cérémonie commémorative organisée pour le 81e anniversaire de la mort de Ghazi Mustafa Kemal Ataturk.

1303563
Erdogan : « 365 mille Syriens sont retournés jusqu’à présent dans les zones sécurisés »

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir qu’un espace de 8 100 kilomètres carrés a été nettoyé et sécurisé en Syrie.

M. Erdogan est intervenu à Bestepe au cours de la cérémonie commémorative organisée pour le 81e anniversaire de la mort de Ghazi Mustafa Kemal Ataturk.

Le président turc a affirmé que les infrastructures nécessaires sont constituées dans les zones sécurisées pour le retour des Syriens, notant que 365 mille Syriens sont d’ailleurs retournés dans ces zones.

Le chef de l’Etat turc a noté que l’objectif est d’assurer le retour de tous les Syriens qui se trouvent en Turquie, ajoutant que des projets sont préparés à cette fin.

M. Erdogan a souligné que les membres de l’organisation terroriste YPG/PKK ne savent plus où se cacher.

« Si je n’ai rien à faire en Syrie, qu’est-ce que la Syrie à faire sur nos territoires ? Ne sont pas nos soldats qui tombent en martyr ? S’ils (YPG/PKK) font des tirs de harcèlement, alors nous ferons le nécessaire. Ils ont mobilisé tous les outils explicites ou implicites pour écarter la volonté nationale mais ils ont échoué » a relevé le président turc.

Il est aussi revenu sur les mensonges et calomnies exprimés depuis quelques temps sur l’Etat ottoman.

« Ils disent que chez les Ottomans le taux d’alphabétisme était très bas et qu’il n’y avait pas d’industrie militaire. Les peuples sous la souveraineté ottomane auraient été oppressés. Ce sont tous des mensonges. Ceux qui produisent du matériel d’hostilité contre la Turquie, ont une histoire remplie de génocides et d’oppressions mais ils essaient de se présenter par des histoires totalement inverses » a-t-il fustigé.

M. Erdogan a noté qu’il est hors de question de vendre l’usine de chenille pour char à Sakarya.

« Nous sommes déterminés à atteindre les objectifs de 2023 pour notre pays et le qualifier pour la plus haute ligue dans le monde » a assuré M. Erdogan et ajouté que « c’est ainsi qu’on peut comprendre et commémorer Ataturk, et non par de simples paroles ».



SUR LE MEME SUJET