Projet de loi contre l’accompagnement des enfants par les mamans voilées : Ankara fustige Paris

Ankara a appelé les autorités françaises à prendre des mesures légales pour la lutte contre l’islamophobie, « au lieu de réaliser des démarches discriminatives qui attisent l’islamophobie et la xénophobie » tout en restreignant les libertés religieuses.

1297607
Projet de loi contre l’accompagnement des enfants par les mamans voilées : Ankara fustige Paris

 

La Turquie a condamné le projet de loi adopté au sénat français visant à empêcher que les mamans voilées accompagnent les enfants lors des sorties scolaires.

« Nous condamnons et rejetons fermement le projet de loi » a écrit le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

« En qualifiant les accompagnateurs de « collaborateurs du service public » pour motiver l’interdiction du port du voile, le sénat vise directement les mamans accompagnant leurs enfants et non les fonctionnaires publics » a estimé Ankara.

Selon Ankara, ceci est le nouvel exemple « inacceptable » de « l’approche discriminative et ostracisante » contre les musulmans de France.

Ankara a appelé les autorités françaises à prendre des mesures légales pour la lutte contre l’islamophobie, « au lieu de réaliser des démarches discriminatives qui attisent l’islamophobie et la xénophobie » tout en restreignant les libertés religieuses.

« Le viol des droits de l’Homme et des libertés les plus fondamentaux par des pays qui parlent de libertés à chaque occasion, est un autre exemple de leurs approches hypocrites qui relèvent du deux poids deux mesures » a souligné le ministère.

Ankara a salué les membres du gouvernement et les députés qui ont fait preuve de bon sens lors des débats au sénat. « Nous espérons que la France tendra l’oreille à ces avertissements et reviendra sur cette décision erronée pour rejeter ce projet de loi à l’assemblée nationale » conclut le communiqué.



SUR LE MEME SUJET