"La Russie nous a informé que les organisations terroristes ont été renvoyées de la zone de sécurité

"La Russie nous a informé que les organisations terroristes ont été renvoyées de la zone de sécurité", a affirmé le président Erdogan

1296699
"La Russie nous a informé que les organisations terroristes ont été renvoyées de la zone de sécurité

 

Le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que la Russie avait donné l’information selon laquelle les organisations terroristes avaient été renvoyées de la zone de sécurité en Syrie.

Le chef d’État turc Erdogan s’est exprimé lors de la cérémonie de réception organisée à l’occasion de la fête de la République du 29 octobre au centre culturel et de congrès Millet à Bestepe.

Dans son discours, le président turc s’est attardé sur la lutte menée au nord de la Syrie contre les membres d’organisations terroristes.

“La Turquie a montré qu’elle est capable de faire ce qu’elle souhaite avec ses propres moyens et sans l’autorisation de quiconque lorsque sa sécurité nationale et ses responsabilités historiques sont en question”, a-t-il martelé.

Le président de la République turque Erdogan a affirmé que grâce à la position perspicace et déterminée du peuple turc, les organisations terroristes n’ont pas pu enregistrer de succès malgré le soutien gigantesque qu’elles ont reçu.

Précisant que la Turquie est le seul pays qui considère la Syrie uniquement comme un être humain, une vie et un frère et non comme du pétrole ou bien une concentration de force, le chef d’État turc Erdogan a indiqué que les pays occidentaux ont adopté une position hypocrite quant au sujet du terrorisme.

Le président turc s’est également exprimé concernant l’accord établi avec la Russie.

« La Russie a informé nos autorités compétentes au sujet du renvoi des organisations terroristes de la région en question. Les accords que nous avons passés avec les États-Unis et la Russie, respectivement de 120 heures et de 150 heures, ont pris fin. Demain nous aurons des entretiens », a informé le chef d’État turc Recep Tayyip Erdogan.

 

 



SUR LE MEME SUJET