« Vous autres les Occidentaux disiez être contre le terrorisme, depuis quand agissez-vous ensemble »

Le chef d’État turc Recep Tayyip Erdogan s’est exprimé lors du TRT World Forum 2019 organisé au Palais des Congrès à Istanbul par la Radio-Télévision de Turquie, TRT, sous le thème principale ‘Crise de la Globalisation : Risques et Opportunités ».

« Vous autres les Occidentaux disiez être contre le terrorisme, depuis quand agissez-vous ensemble »

 

« Vous disiez être contre le terrorisme, depuis quand agissez-vous ensemble », a ainsi réagi le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan en s’adressant aux pays occidentaux qui agissent avec le terrorisme.

Le chef d’État turc Recep Tayyip Erdogan s’est exprimé lors du TRT World Forum 2019 organisé au Palais des Congrès à Istanbul par la Radio-Télévision de Turquie, TRT, sous le thème principale "Crise de la Globalisation : Risques et Opportunités".

Il a fait savoir que l’instauration de la démocratie et de la paix passait par la possibilité de réunir les différentes voix du monde et de construire un milieu de débats libres.

« Je considère que ceux qui ont annulé leur participation au programme en prétextant l’opération Source de Paix alors qu’ils avaient fait part de leur participation, ne tolèrent pas la démocratie et soutiennent les organisations terroristes », a martelé le président Erdogan.

Le président turc a précisé que tout le monde a pu remarquer que les États dont les frontières ont été tracées avec une règle et non avec la sueur et le sang, ne pouvaient être de vrais États.

Il a affirmé que la Turquie n’a jamais convoité les terres d’un quelconque pays ni les libertés et intérêts d’une quelconque population.

« Tout le monde peut avoir des intentions diverses en Syrie, Irak, Afghanistan, Libye, dans les Balkans. La Turquie est là-bas car elle partage le même destin que ses frères…Cela est une vertu tellement grande que ‘ceux qui considèrent qu’une goutte de pétrole est plus précieuse qu’une goutte de sang’, ne peuvent pas comprendre », a-t-il assuré.

Il a fait savoir qu’ils continueront sans distinction d’appeler par son nom l’oppresseur, le terroriste, l’injustice et l’oppression.

« Nous ne nous sommes jamais assis à la table avec les organisations terroristes, nous ne le font pas et ne le feront jamais », a-t-il fustigé.

Il a déclaré qu’il n’est plus possible que les pays puissants utilisent la diplomatie comme outil de pression.

« 30 000 poids lourds d’armes, de munitions et de matériels ont été livrés aux nord de la Syrie, comment est-ce que ceux qui prétendent être puissants pourront expliquer cela, avec quelle approche démocratique vont-ils l’expliquer ? », s’est interrogé Erdogan.

« Tout l’Occident s’est mis aux côtés des terroristes, ils ont attaqué ensemble. Les pays de l’Otan y compris, les pays de l’Union européenne y compris. Vous prétendiez être opposés au terrorisme, depuis quand agissez-vous ensemble ? », a reproché le président turc.

Il a rappelé qu’il va effectuer une visite en Russie mardi.

« Lors de ma visite, nous allons aborder ce processus avec le chef d’État russe et nous allons par la suite entreprendre si Dieu le veut, les démarches nécessaires », a-t-il conclu.



SUR LE MEME SUJET