Fahrettin Altun accorde une interview à l’AFP

Le chef de l’Office de communication de la présidence turque Fahrettin Altun a fait savoir que la Turquie allait poursuivre sa lutte contre les organisations terroristes

1289285
Fahrettin Altun accorde une interview à l’AFP

 

Le chef de l’Office de communication de la présidence turque Fahrettin Altun a fait savoir que la Turquie allait poursuivre sa lutte contre les organisations terroristes.

Selon une déclaration de l’Office de communication de la présidence turque, Altun a fait des évaluations concernant l’opération Source de Paix à l’agence de presse française AFP.

Il a rappelé que la Turquie et les États-Unis sont des alliés au sein de l’Otan depuis 67 ans et sont dernièrement en coopération au sein des forces de la Coalition internationale contre l’organisation terroriste Daesh.

Il a affirmé que l’administration Obama (ex-président des États-Unis) a, sous prétexte de lutte contre Daesh, livré des armes et formé les membres de l’organisation terroriste séparatiste PKK qui ont tué des milliers de civils en Turquie.

« Lorsque le pseudo-État formé par l’organisation terroriste Daesh sur les terres syriennes a disparu, les terroristes du PKK ont dirigé leurs armes contre les personnes innocentes en Turquie. Nous avons très clairement prévenu les États-Unis face à cette menace, et leur avons demandé de récupérer les armes qu’ils ont livrées et d’arrêter la livraison de nouvelles armes. Finalement, nous avons entrepris les démarches nécessaires en vue de ne plus enregistrer de perte sur nos terres », a-t-il souligné.

Il a déclaré qu’actuellement la population turque est confuse.

« Elle se demande pourquoi est-ce que les États-Unis qui sont nos alliés au sein de l’Otan, ne nous soutiennent pas dans notre lutte antiterroriste. elle est curieuse de savoir pourquoi est-ce que les États-Unis ne proposent pas de solution à la crise des réfugiés. Ils essaient de comprendre pourquoi est-ce les États-Unis s’opposent à la formation d’une zone sécurisée pour les réfugiés au nord de la Syrie », a-t-il ajouté.

Altun a fait savoir que ces derniers jours, les responsables américains qui en abusant de leur pouvoir, partagent des fake-news concernant la situation dans le nord de la Syrie et tentent de camoufler les crimes commis par l’YPG, branche syrienne de l’organisation terroriste PKK », a-t-il martelé.

« L’organisation terroriste qui a libéré des milliers de terroristes de Daesh, a délibérément pris pour cible les civils et journalistes à la frontière turco-syrienne, et a signé dernièrement un sale accord avec le régime Assad », a martelé Altun.

Altun a affirmé que les démarches entreprises par la Turquie au nord de la Syrie, sont totalement transparentes.

« Que le monde nous soutienne ou non, nous allons poursuivre nos efforts et notre lutte contre toutes les organisations terroristes Daesh y compris. En mettant de côté toutes les informations subjectives et mensongères, nous appelons toutes les parties à voir que la Turquie est un brise-lame face au terrorisme internationale », a-t-il conclu.

 



SUR LE MEME SUJET