Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme remercie la Turquie

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), a fait savoir ‘être reconnaissant à la Turquie pour sa coopération dans l’enquête menée pour élucider l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi

1221762
Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme remercie la Turquie

 

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), a fait savoir ‘être reconnaissant à la Turquie pour sa coopération dans l’enquête menée pour élucider l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Agnès Callamard, rapporteuse spéciale de l’ONU sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, a publié un communiqué écrit concernant le rapport sur l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants au gouvernement turc pour la coopération et la bonne volonté dont il a fait preuve dans l’enquête concernant le meurtre de Khashoggi », note le communiqué.

« L’assassinat de Khashoggi est une exécution extrajudiciaire dont l’Etat d’Arabie saoudite est responsable. L’Arabie saoudite doit présenter ses excuses au gouvernement turc pour avoir exploité les privilèges diplomatiques. Les Etats-Unis doivent lancer une enquête via le FBI sur l’affaire Khashoggi. Il y a des preuves crédibles justifiant une enquête supplémentaire concernant la responsabilité d’officiels saoudiens de haut niveau, y compris le prince héritier », avait précisé le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme dans son rapport de 101 pages.

Callamard a ajouté que le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, devrait ouvrir une enquête pénale concernant l’assassinat de Khashoggi.

« Les sanctions concernant l’assassinat de Khashoggi devraient également inclure le prince héritier et ses biens personnels à l’étranger » a-t-elle conclu.

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi avait été atrocement assassiné le 2 octobre 2018 au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul où il s’était rendu pour des procédures matrimoniales.



SUR LE MEME SUJET