Abdulhamit Gul s’entretient avec son homologue américain Barr concernant l’extradition de Gulen

Abdulhamit Gul a affirmé que suivant les accords internationaux et accords signés entre la Turquie et les États-Unis, des démarches auraient dû être effectuées jusqu’à présent concernant l’extradition du terroriste en chef Fethullah Gulen

1217186
Abdulhamit Gul s’entretient avec son homologue américain Barr concernant l’extradition de Gulen

 

Le ministre turc de la Justice Abdulhamit Gul a affirmé que suivant les accords internationaux et accords signés entre la Turquie et les États-Unis, des démarches auraient dû être effectuées jusqu’à présent concernant l’extradition de Fethullah Gulen, terroriste en chef de l’organisation terroriste guléniste Feto.

S’entretenant à Washington avec son homologue américain William Barr, le garde des sceaux Abdulhamit Gul a fait une évaluation aux membres de la presse turque concernant son entretien et ses prises de contacts.

Affirmant avoir d’abord participé à la 'Journée Turque' à New York puis visité la mosquée New Haven qui avait été incendiée, le ministre turc Gul a exprimé sa joie de se réunir avec les citoyens turcs habitant à New York.

Il a évalué son entretien avec l'attorney général des Etats-Unis, William Barr.

« Nous avons discuté des accords concernant la coopération judiciaire signés entre la Turquie et les États-Unis ainsi que des sujets relatifs aux accords internationaux. C’était un entretien très fructueux et constructif. J’espère que de bons résultats seront obtenus », a-t-il lancé.

Gul a précisé qu’ils ont abordé le processus d’extradition de Gulen, terroriste en chef de l’organisation terroriste guléniste Feto.

« Il fallait que des démarches soient entreprises jusqu’à présent suivant les accords internationaux et les accords signés entre les deux pays. Il n’est pas possible que nous admettions le fait qu’aucun développement n’ait encore eu lieu à ce sujet. Nous ne pouvons en particulier pas accepter le fait que les preuves, documents et demandes d’extradition exprimés par les autorités judiciaires turques ne soient encore pas passés entre les mains des autorités judiciaires américaines », a martelé Abdulhamit Gul.

Il a déclaré que la Turquie demande à un État de droit de faire le nécessaire, l’extradition de Gulen et l’accomplissement des demandes exprimées par les autorités judiciaires turques.

Notant avoir une nouvelle réitéré de la manière la plus forte aux autorités américaines les thèses de la Turquie concernant l’organisation terroriste guléniste Feto, Gul a indiqué qu’ils allaient continuer à transmettre ces thèses.

Il s’est également attardé sur le processus de coopération judiciaire entre la Turquie et les État-Unis.

Affirmant que les demandes judiciaires des États-Unis avaient été acceptées par Turquie à certaines périodes, le ministre turc de la Justice Abdulhamit Gul a précisé qu’ils attendaient la même chose de la part des États-Unis.

 



SUR LE MEME SUJET