Forage en Méditerranée : Ankara rejette la déclaration du ministère français de l’Europe

« Les communiqués de presse du 4 mai 2019, n° 124 et du 6 mai 2019, n° 128 sont également valables pour la France ».

1197058
Forage en Méditerranée : Ankara rejette la déclaration du ministère français de l’Europe

 

La Turquie a dit rejeter la déclaration du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères concernant ses activités de forage.

« Nous rejetons la déclaration faite le 7 mai par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères de France, qui fait référence aux activités de forage de la Turquie sur son propre plateau continental en Méditerranée orientale » note le communiqué du ministère turc des Affaires étrangères.

Le ministère a précisé que « les communiqués de presse du 4 mai 2019, n° 124 et du 6 mai 2019, n° 128 sont également valables pour la France ».

Dans le communiqué du 4 mai, le ministère a souligné que « les activités de la Turquie liées aux hydrocarbures dans la région de la Méditerranée orientale sont fondées sur ses droits légitimes découlant du droit international ».

Le communiqué du 6 mai indique pour sa part que « la déclaration des Etats-Unis faite à l’égard de la Turquie et indiquant « qu’il existe des revendications chypriotes grecques sur la zone » n'est ni constructive ni compatible avec le droit international, étant donné qu'il n'existe pas d’accord valide sur la délimitation maritime dans la région ».

 



SUR LE MEME SUJET