Turquie: Les enfants représentent 28% de la population totale

En 1970, les enfants représentaient 48,5% de la population totale turque. Ce taux est passé à 41,8% en 1990, et à 28% en 2018, selon les données de l’Institut turc des Statistiques (TUIK)

Turquie: Les enfants représentent 28% de la population totale

La Turquie compte près de 23 millions d’enfants, soit 28% de sa population totale.

L’Institut turc des Statistiques (TUIK) a publié, jeudi, les données relatives à la démographie turque en 2018.

Le TUIK a d’abord indiqué que la population totale e la Turquie a été de 82 003 882 individus l’an passé.

Parmi cette population totale, 22 920 422 sont des enfants, âgés de 0 à 17 ans.

Ceci représente 28% de la population totale.

L’institut constate un recul du nombre d’enfants par rapport à la population totale, une tendance qui se confirme depuis plusieurs décennies.

Ainsi, en 1970, les enfants représentaient 48,5% de la population totale turque. Ce taux est passé à 41,8% en 1990, et donc à 28% en 2018.

Selon les projections démographiques calculées pour les prochaines années, le nombre d’enfants en Turquie devrait représenter 23,3% en 2040, 20,4% en 2060 et 19% en 2080.

En comparaison aux pays européens, malgré ce recul régulier, la part des enfants dans la population totale reste supérieure en Turquie.

La moyenne des 28 pays membres de l’Union Européenne (UE) est de 18,7% en 2018.

L’Irlande, avec un taux de 21,9%, est le pays de l’UE qui a le taux le plus élevé. Suit la France avec un taux de 21,9% puis la Grande-Bretagne avec un taux de 21,1%.

En fin de classement se trouvent l’Italie (16,2%), l’Allemagne (16,4%) et Malte (16,6%).

Les prénoms les plus populaires :

Chez les garçons, les prénoms les plus populaires ont été, dans l’ordre de préférence, Yusuf, Eymen et Omer Asaf.

Alors que pour les petites filles, Zeynep, Elif et Defne ont été les prénoms les plus choisis.

Scolarisation :

Selon les données du ministère turc de l’Education nationale, le taux de scolarisation net en école primaire lors de la période scolaire 2017-2018 a été de 91,5%. Le taux de scolarisation entre les filles et les garçons ne représentent pas de différence notoire.

Le mariage des filles mineures :

Selon les statistiques du TUIK, le taux de mariage chez les jeunes filles âgées de 16 et 17 ans est passé de 5,8% en 2014 à 3,8% en 2018.

La province d’Agri, dans l’Est de la Turquie, est la province qui affiche le plus grand nombre de mariages de jeunes filles : 14,8%. Les provinces voisines de l’Est du pays affichent également des taux élevés.

C’est au contraire, dans les régions de la Mer Noire, que les taux sont les plus faibles : 0,7% à Bolu, 0,9% à Trabzon et Artvin.

Le travail des enfants :

En 2017, le pourcentage des enfants (mineurs entre 15 et 17 ans), qui travaillaient afin de subvenir aux besoins de la famille, était de 20,3%. Il a augmenté en 2018 pour atteindre 21,1%.

Chez les garçons, le taux a été de 28,5%, alors que chez les filles il était de 11,8%.

Les décès infantiles :

En 2016, le nombre d’enfants de 1 à 17 ans morts en Turquie avait été de 2 270. En 2017, ce nombre a reculé à 1846 décès.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET