Dmitri Peskov: "La Russie est ouverte à un nouvel accord avec la Turquie sur les S-400"

Dmitri Peskov a fait une déclaration sur les propos tenus par le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, sur l’éventuel achat d’un deuxième S-400

1180721
Dmitri Peskov: "La Russie est ouverte à un nouvel accord avec la Turquie sur les S-400"

 

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré que la Russie est ouverte à conclure un nouvel accord avec la Turquie sur les S-400.

« La Russie possède les moyens et l’équipement technique nécessaires. La Russie cherche des opportunités pour développer sa coopération militaro-technique » a-t-il déclaré.

Dmitri Peskov a fait une déclaration sur les propos tenus par le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, sur l’éventuel achat d’un deuxième S-400.

« La Russie est ouverte à un nouvel accord. Elle possède les moyens et l’équipement technique nécessaires. La Russie cherche des opportunités pour développer sa coopération militaro-technique. C’est une pratique absolument normale » a précisé Peskov.

Il a relevé que la coopération militaro-technique de la Russie avec plusieurs pays représentait un aspect important de ses relations bilatérales.

« La concrétisation d’une telle coopération permettrait de développer les relations bilatérales. Ceci est également valable pour la Turquie » a-t-il ajouté.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a assuré que la Turquie est prête à acquérir les systèmes de défense dont elle a besoin auprès de pays tiers si ses alliés au sein de l’OTAN, notamment les Etats-Unis, refusent de lui vendre ces systèmes.

"Si les Etats-Unis refusent de nous vendre les Patriot, nous pourrons acheter un deuxième S-400, ou un autre système, car c’est une nécessité pour notre sécurité et elle est urgente", a-t-il déclaré.



SUR LE MEME SUJET