Célébration du Nevrouz à Eskisehir

La présidence des Turcs de l’étranger et des communautés apparentées (YTB) a organisé des activités à Eskisehir dans le cadre de la célébration du Nevrouz

Célébration du Nevrouz à Eskisehir

La présidence des Turcs de l’étranger et des communautés apparentées (YTB) a organisé des activités à Eskisehir dans le cadre de la célébration du Nevrouz.

Le vice-président Fuat Oktay, le président de l’Agence des Turcs de l’étranger et des communautés apparentées (YTB) Abdullah Eren, le député d’Eskisehir Nabi Avci, le recteur de l’Université Anadolu le Prof. Dr. Safak Ertan Comakli, le directeur général de la TRT Ibrahim Eren et les représentants du monde turcophone ainsi que les élèves ont participé aux célébrations de la fête du Nevrouz à Eskisehir, organisées par la présidence des Turcs de l’étranger et des communautés apparentées (YTB).

LE NEVROUZ EST LE PATRIMOINE CULTUREL COMMUN DU MONDE TURCOPHONE

Le vice-président turc, Fuat Oktay, a souhaité que le Nevrouz, célébré dans une très vaste région allant de l’Asie centrale aux Balkans, soit bénéfique pour l’ensemble de l’humanité. « Le Nevrouz est la fête de l’abondance et de l’amour née au Turkestan. Le Nevrouz est le patrimoine culturel commun du monde turcophone. Nous sommes heureux de célébrer aujourd’hui la fête du Nevrouz dans cette atmosphère grandiose, avec nos jeunes frères arrivés de différents pays du monde. Nous célébrons tous ensemble le Nevrouz dans ce climat de fraternité sans exclure personne et en considérant nos différences comme une richesse. Je remercie l’université Anadolu et la présidence des Turcs de l’étranger et des communautés apparentées pour avoir organisé ce beau programme qui nous a réunis » a-t-il déclaré.

LA TURQUIE LUTTE POUR LE NEVROUZ DU MONDE

Le président de l’Agence des Turcs de l’étranger et des communautés apparentées (YTB) Abdullah Eren a, de son côté, souligné que la Turquie tisse des liens fraternels avec une vaste géographie au-delà de ses frontières officielles. Il a déclaré que l’Agence des Turcs de l’étranger et des communautés apparentées travaillait pour restaurer les liens chaleureux et sincères avec les communautés apparentées dans les quatre coins du monde. « Nous sommes les héritiers d’un empire. Même si notre patrie s’étend sur un territoire de 784.000 km carrés, comme nous sommes les héritiers de l’Empire ottoman, nous avons beaucoup de congénères et de communautés apparentées qui vivent à l’extérieur de nos frontières. Il y a des communautés turcophones dans les quatre coins du monde. Nous avons la responsabilité de tisser des liens chaleureux et sincères avec celles-ci » a-t-il conclu.



SUR LE MEME SUJET