Erdogan: "Vous ne ferez pas d'Istanbul, Constantinople"

Le Président turc a participé aux célébrations du 104ème anniversaire de la victoire des Dardanelles.

Erdogan: "Vous ne ferez pas d'Istanbul, Constantinople"

 

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a dénoncé les propos de l’auteur des attaques terroristes en Nouvelle-Zélande qui, dans son manifeste, s’attaque à la Turquie et au chef de l’Etat.

Le président Erdogan s’est exprimé lundi à l’occasion du 104ème anniversaire de la victoire de la Bataille des Dardanelles, à Canakkale, dans le nord-ouest de la Turquie.

Après un discours glorifiant l’héroïsme des soldats et citoyens turcs qui ont combattu vaillamment l’ennemi pour l’empêcher de rejoindre Istanbul en passant par le Détroit des Dardanelles, le chef de l’Etat a affirmé que cet esprit reste vif dans le cœur de tous les citoyens turcs.

"Nous ne voulons plus jamais revivre une telle chose. Mais si cela devait arriver, comme il y a 104 ans, nous ne permettrons pas à l’ennemi de passer Canakkale", a-t-il déclaré.

"Nous avons écrit l’histoire à Canakkale avec notre sang, sous le leadership de Mustafa Kemal [Ataturk]. Nous pouvons le faire aujourd’hui aussi", a-t-il ajouté.

Le chef de l’Etat a ensuite fait référence au manifeste du terroriste de Christchurch en Nouvelle-Zélande, qui a attaqué 2 mosquées et massacré 50 Musulmans qui priaient.

"Nous avons reçu votre message. Nous avons saisi votre objectif. Nous avons compris que votre haine est préservée. Nous sommes ici, nous sommes à Canakkale !", a-t-il lancé, répondant aux menaces du terroriste affirmant vouloir venir à Istanbul, pour en faire à nouveau "une terre de chrétienté".

"Nous sommes ici jusqu'à la fin des temps. Vous ne ferez pas d'Istanbul Constantinople", a ensuite affirmé Erdogan.

Le président turc a par ailleurs fait le lien entre le manifeste du terroriste de Christchurch et les propos du fils de Benyamin Netanyahu l'attaquant sur Twitter et affirmant qu’Istanbul est "une terre chrétienne, capitale de Byzance".

"Les propos du fils du PM israélien et du terroriste de Nouvelle-Zélande sont les mêmes. Ils se nourrissent de la même chose", a-t-il assuré.AA



SUR LE MEME SUJET