Akar: "Nous attendons la livraison des F-35 en novembre"

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a déclaré que la Turquie attend que les avions de chasse F-35 soient livrés à la Turquie en novembre prochain, comme prévu dans l’accord conclu avec les Etats-Unis.

1163501
Akar: "Nous attendons la livraison des F-35 en novembre"

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a déclaré que la Turquie attend que les avions de chasse F-35 soient livrés à la Turquie en novembre prochain, comme prévu dans l’accord conclu avec les Etats-Unis.

Le ministre Akar a rencontré, jeudi, les membres de l’Association des Officiers retraités de Turquie (TESUD) à Ankara.

Il était accompagné du Chef d’Etat-major turc, Yasar Guler, et des commandants des armées de Terre, de l’Air et de la Marine.

A cette occasion, le ministre de la Défense est revenu sur les principaux sujets relatifs à la défense nationale turque.

Il a rappelé que l’achat par Ankara du système de défense aérienne S-400 à la Russie est une priorité et qu’il n’est pas question de revenir en arrière sur les accords conclus avec Moscou à cet effet.

"Notre position est claire sur ce sujet. Notre pays est entouré par des menaces pouvant venir des airs. Depuis 2011, c’est une priorité pour nous et nous travaillons pour acquérir des systèmes de défense aérienne. Mais nos alliés dans l’OTAN nous ont apporté leur soutien qu’un certain temps et ils ont ensuite retiré leurs systèmes Patriot de notre territoire. Nous avons sollicité les Etats-Unis pour acquérir les Patriot, ils nous ont répondu seulement 17 mois après", a-t-il rappelé.

Cette situation a fait naître des tensions avec Washington qui fait pression sur Ankara pour annuler l’achat des S-400, menaçant notamment de stopper la vente des chasseurs F-35, alors que la Turquie est un des producteurs de cet avion.

"Malgré certaines déclarations, le sujet des F-35 se poursuit normalement. Nos pilotes et employés de maintenance suivent leurs formations aux Etats-Unis", a-t-il expliqué.

"Nous attendons que les avions F-35 arrivent à Malatya (centre de la Turquie) en novembre, tous nos préparatifs sont finis", a ensuite ajouté Hulusi Akar.

Concernant la situation en Syrie et à Idleb en particulier, où les attaques du régime se poursuivent notamment, malgré l’Accord de Sotchi, le ministre turc a déclaré :

"Nous continuons à travailler (avec le ministre russe Choïgou) pour la création d'un centre de coordination conjoint (à Idleb)".

Akar a conclu en soulignant le fait que l’Accord de Sotchi a ouvert la voie à des patrouilles conjointes avec les Russes dans la zone de désescalade d’Idleb. Ces patrouilles ont débuté la semaine passée.

AA



SUR LE MEME SUJET