Turquie : Les femmes turques d’exception d’hier, d’aujourd’hui et de demain (étude)

Si la Journée Internationale de la Femme est célébrée une seule fois par an à travers le monde entier, en Turquie les femmes marquent tous les jours de l’année de part leur courage, dévouement et engagement dans la société.

1162704
Turquie : Les femmes turques d’exception d’hier, d’aujourd’hui et de demain (étude)

Öznur Küçüker Sirene, 13/03/2019

Elles sont nos mères, épouses, sœurs : les femmes sont celles qui embellissent la vie et qui éduquent les individus formant la société, d’où l’importance de leur rôle. Sans les femmes qui constituent la colonne vertébrale de toute nation, le monde manquerait cruellement de tendresse et d’affection mais le traitement envers elles n’a pas toujours été favorable à leur épanouissement.

A travers les siècles et dans chaque coin du monde, les femmes ont vécu divers problèmes. Accusées de sorcellerie, brûlées vives, lapidées, battues, harcelées ou violées, les femmes ont été victimes des pires horreurs.

Le début des mouvements féministes dans la seconde moitié du XIXe siècle a commencé à changer la condition féminine. Commençant à faire des études supérieures et à s’engager dans la vie socio-économique de leurs pays, les femmes se sont engagées dans une lutte sans relâche pour devenir une bonne fois pour toutes les égales des hommes.

Cependant, aujourd’hui le pari n’est pas encore totalement gagné. Les discriminations et inégalités entre les sexes sont flagrantes dans de nombreux domaines. Pour citer un exemple parmi d’autres, on peut évoquer le rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT) sur les salaires dans le monde, qui constate que les écarts de rémunération entre les sexes persistent à un niveau « inacceptable » : les femmes sont payées approximativement 20% de moins que les hommes.

Si les femmes n’ont pas encore réussi à se réjouir pleinement de leurs droits les plus naturels et sont obligées de consacrer d’immenses efforts pour se faire une vraie place dans la société, les femmes turques ont une place toute particulière dans l’histoire du monde.

Tout d’abord, on observe que dans la culture et les traditions turques imprégnées de l’Islam, le respect envers la femme est crucial. La figure de la « mère » est extrêmement puissante dans les prises de décision et orientations importantes de la vie.

Précisons que l'arrivée de l'Islam a permis l'émancipation des femmes sévèrement persécutées à l'ère païenne, dans la période nommée « Jahiliya » (les jours d'ignorance), que vivaient les gens du monde entier et particulièrement les Arabes. La religion musulmane les a dotées de propriétés et d'autres droits et leur a accordé une mesure de protection contre le mauvais traitement de leurs maris. La culture turque s’est construite autour de ces valeurs musulmanes qui respectent et protègent les femmes.

Même si peu le savent, sur le plan social et politique aussi, la Turquie a connu une évolution plus rapide que celle des pays européens en termes des droits des femmes : à titre de comparaison, la Turquie a accordé le droit de vote aux femmes en 1933, soit 10 ans avant la France.

Dans un tel contexte, nombreuses étaient et sont les femmes qui ont marqué l’histoire turque et ce, dans tous les domaines allant de la politique à l’économie en passant par l’art et la littérature. Le rôle que les femmes turques joueront dans l’avenir de la Turquie est également un critère déterminant pour l’évolution du pays en tant que puissance régionale et mondiale.

Figures féminines héroïques de la guerre d’indépendance turque

L’une des particularités majeures de la guerre d’indépendance turque est certainement l’engagement des femmes dans le combat pour sauver la patrie malgré des conditions sociales et familiales extrêmement difficiles. L’image de la femme turque dévouée, prête à sacrifier sa vie, travaillant la terre, protégeant la famille tout en aidant les soldats avec son enfant sur le dos a marqué la conscience collective nationale.

De nombreuses héroïnes ont vu le jour pendant la guerre : Halide Edip Adıvar, Nezahat Onbaşı, Şerife Bacı, Erzurumlu Kara Fatma, Halime Çavuş, Hafız Selman İzbeli, Gördesli Makbule, Çete Emir Ayşe ou encore Tayyar Rahmiye en sont quelques exemples majeurs.

Elles ont toutes contribué à la victoire tant avec leurs efforts physiques que par leur implication intellectuelle. Halide Edip Adıvar, célèbre romancière turque, auteur d’une vingtaine de livres et connue pour les idées féministes, a été l'une des premières femmes à prendre la parole dans des meetings exhortant les Turcs à reconquérir leur souveraineté et à rejoindre l’armée irrégulière de Mustafa Kemal en Anatolie en y occupant un poste avec le grade de « sergent ».

Quant à Halime Çavuş (1898-1976), connue sous le nom du « sergent Halime » et plus tard Halime Kocabıyık, elle s’est déguisée en homme afin de servir dans une milice pendant la guerre d’indépendance turque.

L’héroïne Şerife Bacı dont le souvenir a été immortalisé avec une statue à Kastamonu, n’a pas hésité à sacrifier sa vie à l’âge de 21 ans pour la liberté et l’indépendance de son pays.

Des femmes hors normes ayant marqué de leurs empreintes la société turque

Si dans le passé, les femmes turques étaient des héroïnes, aujourd’hui elles continuent de l’être en assumant des rôles clés dans différentes branches. Elles œuvrent pour l’évolution politique, économique, sportive, intellectuelle et artistique de leur pays en se démarquant par leurs compétences hors du commun dans la société.

Les exemples pour illustrer ces femmes d’exception qui font bouger, réagir, réfléchir et rêver toute une génération sont extrêmement nombreux mais on peut citer quelques noms puissants dont la renommée a dépassé les frontières nationales.

Il y a tout d’abord ces femmes précurseurs, celles qui ont été les premières dans leurs domaines en Turquie et qui ont ouvert la voie à d’autres : dans une liste non exhaustive on peut citer l'une des premières femmes au monde à avoir piloté un avion de chasse Sabiha Gökçen (1937) ; la première actrice de théâtre musulmane en Turquie Afife Jale (1919) ; la première femme chef de police en Turquie Feriha Sanerk (1953) ; la première femme ambassadrice de Turquie dans un pays étranger Filiz Dinçmen (1982) ; la première archéologue turque Jale İnan (1943) ; la première femme arbitre turque à figurer sur la liste de FIFA Lale Orta ; la première femme sculpteur de Turquie Sabiha Bengütaş ; la première femme médecin vétérinaire turque Sabire Aydemir (1937),  la première femme turque à devenir médecin Safiye Ali ; la première journaliste turque Selma Rıza; la première photographe de guerre turque Semiha Es ; la première avocate de l'histoire de la Turquie Süreyya Ağaoğlu ou encore  la première femme ministre turque au gouvernement et la première femme recteur d'université en Turquie Türkan Akyol (1971).

On peut également ajouter à cette liste d’autres figures majeures : Tansu Çiller, économiste et femme d'État turque, est la première et la seule femme à avoir exercé la charge de Premier ministre dans ce pays. Güler Sabancı est l’actuelle PDG du conglomérat turc Sabancı Holding, le second en Turquie. En 2004, le Wall Street Journal la classe parmi les 30 femmes les plus puissantes en Europe. En 2009, Forbes magazine la classe 27e dans sa liste des 100 femmes les plus puissantes au monde.

Si ces exemples ne sont qu’une partie infime de toutes ces femmes turques qui ont fait et font de la Turquie ce qu’elle est aujourd’hui, ils permettent de nous comprendre que les femmes n’ont hésité à assumer des responsabilités extrêmement importantes dans tous les domaines tout en défiant les préjugés et stéréotypes sexistes.

L’avenir des femmes turques : un indice de première importance pour mesurer l’évolution de la Turquie

Dans le cadre des objectifs 2023 de la Turquie, le président de la République, Recep Tayyip Erdoğan, vise à faire de la Turquie l’une des dix plus grandes puissances mondiales d’ici à 2023.

Si la puissance d’un pays se mesure par la prospérité de la société et son développement dans différents domaines tels que l’éducation et la santé, l'émancipation des femmes et leur participation à la vie socio-économique sont également un critère important nous permettant d'estimer l'importance d'un pays parmi les puissances contemporaines.

Dans son message à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, Erdoğan a déclaré que le gouvernement turc était « résolu à faire progresser les droits des femmes dans tous les domaines ».

On constate en effet de nombreuses mesures adoptées par l’Etat turc afin de renforcer le rôle des femmes turques dans la société : Le gouvernement a mis en place une série d’incitations pour les femmes qui travaillent, allant de congés de maternité plus longs à une aide financière pour les besoins en garderie, ainsi que des paiements aux grands-parents qui s’occupent de leurs petits-enfants avec des parents qui travaillent. En ce qui concerne les femmes entrepreneures, le gouvernement fournit déjà jusqu’à 50 000 TL de prêts et envisage de les étendre à davantage de femmes prêtes à créer leur propre entreprise afin d’aider les femmes à renforcer leur participation à la population active à prédominance masculine.

Dans un tel contexte propice à leur implication dans la société, les femmes continueront sans aucun doute à jouer un rôle de plus en plus important en Turquie et contribueront à son rayonnement dans le monde.

En conclusion, on constate que les femmes turques ont parcouru un long chemin pour s’imposer dans la société à travers l’histoire avec d’énormes sacrifices et un combat honorable pour acquérir des droits. Aujourd’hui malgré des problèmes persistants tels que la violence conjugale et les discriminations, elles sont plus dynamiques, actives et maîtresses de leur destin que jamais. Ce sont elles qui ont façonné, qui orientent et qui détermineront le chemin que prendra la Turquie à l’avenir. Comme disait l’écrivain russe Léon Tolstoï : « Femmes, c’est vous qui tenez entre vos mains le salut du monde ». Et ce sont certainement les femmes turques qui permettront le salut du peuple turc.


Mots-clés: #femmes turques

SUR LE MEME SUJET