Turquie: Le YPG/PKK subit de lourdes pertes au mois de novembre

L'organisation terroriste YPG/PKK, qui n'hésite pas à massacrer femmes et enfants au cours d'actions sanguinaires visant à porter atteinte à la paix, la sécurité et la sérénité du peuple turc, subit une hémorragie sans précédent dans ses rangs

1099594
Turquie: Le YPG/PKK subit de lourdes pertes au mois de novembre

Au mois de novembre de cette année, de lourdes pertes ont de nouveau été infligées à l'organisation terroriste YPG/PKK en Turquie et à l'extérieur, dans les régions limitrophes en Syrie et en Irak.

La lutte contre le terrorisme menée de manière coordonnée entre les différents services sécuritaires de l'État turc se poursuit avec détermination.

Dans ce cadre, au mois de novembre 2018, 170 membres de l'organisation terroriste, dont des "responsables", ont été traqués et neutralisés par les forces de sécurité turques.

L'organisation terroriste YPG/PKK, qui n'hésite pas à massacrer femmes et enfants au cours d'actions sanguinaires visant à porter atteinte à la paix, la sécurité et la sérénité du peuple turc, subit une hémorragie sans précédent dans ses rangs.

Selon les informations obtenues par le correspondant d'Anadolu, entre le 1er et 30 novembre 2018, trois gardes de villages sont tombés en martyr dans des attaques du YPG/PKK tandis que trois civils et six gardes de villages ont été blessés.

Les forces de sécurité turques luttent, sans répit et sans trêve, contre les affidés de l'organisation terroriste à l'intérieur comme à l'extérieur du territoire national.

Ainsi, l'essentiel de l'effort, sur le territoire national, est dirigé dans les régions de l'Est et du Sud-Est. De nombreux terroristes, dont plusieurs responsables inscrits sur la liste des terroristes recherchés du ministère de l'Intérieur, ont été neutralisés.

Hors de son territoire, la Turquie cible plus particulièrement les régions du Nord de l'Irak et du Nord de la Syrie, bases arrières et principaux foyers des terroristes qui représentent une menace contre la sécurité nationale turque.

Les drones militaires, de fabrication turque, passent ces régions au crible 24/24 et permettent aux chasseurs turcs de lancer des frappes ponctuelles contre des éléments de l'organisation ainsi que leurs caches, abris et dépôts de munitions.

Devant la détermination des soldats turcs et l'intensité des frappes, l'organisation terroriste YPG/PKK s'effritent comme jamais dans son histoire, ayant perdu toute capacité d'action et ne parvenant plus à faire tomber de nouveaux jeunes dans ses filets.AA

 

 

 



SUR LE MEME SUJET