Meurtre de Khashoggi: réaction de la Turquie au ministre français des Affaires étrangères Le Drian

Meurtre de Khashoggi: "S’il y a un problème de communication entre les établissements de l’Etat français, ce n’est pas à la République de Turquie de le résoudre, mais aux autorités françaises" a réagit Fahrettin Altun au MAE français Le Drian

1086424
Meurtre de Khashoggi: réaction de la Turquie au ministre français des Affaires étrangères Le Drian

Le président de l’Office de Communication de la Présidence, Fahrettin Altun a réagi aux déclarations inadmissibles du ministre français des Affaires étrangères qui accuse le président Recep Tayyip Erdogan de jouer à des jeux politiques.

M. Altun a fermement réagi aux propos de Jean-Yves Le Drian sur le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Il a indiqué que la Turquie continuait de travailler pour mettre au jour tous les détails du meurtre de Khashoggi, y compris ceux qui ont donné l’ordre de cet assassinat.

Il a indiqué que sans les efforts déterminés de la Turquie, l’affaire avait été étouffée il y a longtemps, ajoutant que le partage des preuves sur le meurtre de Khashoggi avec les autorités de plusieurs pays est la preuve de la volonté de la Turquie de mettre au jour toute la réalité.

Fahrettin Altun a déclaré que le Premier ministre canadien Justin Trudeau qui a animé aujourd’hui une conférence de presse, a confirmé la réception des preuves remises par la Turquie, notant que la France n’avait pas été à un traitement différent durant ce processus.

« Je confirme par cette occasion que les preuves du meurtre de Khashoggi ont été envoyées aux autorités concernées de l’Etat français. Les enregistrements vocaux ont été écoutés par un représentant des renseignements français le 24 octobre 2018 et le déchiffrement des enregistrements vocaux ainsi que d’autres informations détaillées lui ont été fournis. S’il y a un problème de communication entre les établissements de l’Etat français, ce n’est pas à la République de Turquie de le résoudre, mais aux autorités françaises » a martelé M. Altun.  

Il a également dit avoir appelé toute la communauté internationale, dont en tête la France, à se mobiliser pour faire la lumière sur tous les détails du meurtre de Khashoggi.



SUR LE MEME SUJET