Omer Celik dénonce le manifeste signé par 300 Français pour rendre caducs des versets du Coran

Omer Celik a fait une déclaration concernant le manifeste signé par 300 écrivains et politiciens français pour que certains versets du Coran soient frappés de caducité sous prétexte « qu’ils répandent la violence et l’antisémitisme »

964978
Omer Celik dénonce le manifeste signé par 300 Français pour rendre caducs des versets du Coran

Le ministre des Affaires européennes et négociateur en chef, Omer Celik, a fait une déclaration concernant le manifeste signé par 300 écrivains et politiciens français, y compris l’ex-président français Nicolas Sarkozy, pour que certains versets du Coran soient frappés de caducité sous prétexte « qu’ils répandent la violence et l’antisémitisme ».

« Ces 300 Français sont exactement comme Daesh qui déduit du Coran, le guide de l’humanité, du fanatisme et de la violence contre l’humanité » a-t-il déclaré.

« C’est l’exemple le plus frappant de la violence et de la barbarie intellectuelles. Qui que soient ces personnes, quelles que soient les idées qu’elles aient pu défendre jusqu’à présent, elles seront inscrites dans les premières pages de l’histoire du fanatisme. La barbarie se place au milieu du monde moderne sous l’image intellectuelle et politique » a-t-il évalué.

Il a indiqué que les personnes en question ont déclaré leur parenté idéologique avec Daesh par cette demande « barbare et immorale ».

« Ce n’est que de cette manière qu’ils auraient pu relater leur parenté idéologique la plus étroite avec Daesh. C’est une approche qui pourrait être l’objet de la psychiatrie politique. Cela dévoile la montée de la barbarie au milieu de l’Europe et la dissimulation derrière des concepts de cette mentalité aussi dangereuse que Daesh » a-t-il poursuivi.

Il a souligné que « le lien de parenté évident avec Daesh » est facilement détectable. « Ceux qui se cachent derrière une telle apparence intellectuelle et politique sont dangereux. C’est une mentalité qui idolâtre le fanatisme et la violence en semblant soi-disant opposée à la violence. Ces 300 Français sont identiques à Daesh qui déduit du Coran, le guide de l’humanité, du fanatisme et de la violence contre l’humanité » a relevé Omer Celik.

 



SUR LE MEME SUJET