Ankara condamne les allégations du président du Comité international de la Croix-Rouge

Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères a rappelé que le Crossant rouge turc poursuit ses activités avec une totale abnégation depuis le début de la crise syrienne

933778
Ankara condamne les allégations du président du Comité international de la Croix-Rouge

Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a réagi aux propos du président du Comité international de la Croix-Rouge (ICRC), Peter Maurer, selon lesquels le Croissant-rouge turc aurait perdu l'estime des kurdes de Syrie.

Aksoy a publié mardi un communiqué en réponse aux allégations du président du Comité international de la Croix-Rouge: "Les propos du président du Comité international de la Croix-Rouge, reprochant au Croissant rouge turc d'avoir perdu toute crédibilité auprès des kurdes de Syrie sont inacceptables".

Il a assuré que le Croissant rouge turc poursuit ses activités dans le domaine de l'aide humanitaire sans faire de distinctions entre les religions, langues, peuples et positions géographiques, avant d'indiquer que le Comité international de la Croix-Rouge était l'une des institutions les mieux placées pour le savoir.

Aksoy a rappelé que le Crossant rouge turc poursuit ses activités avec une totale abnégation depuis le début de la crise syrienne, montré en exemple par les Nations Unies et la communauté internationale.

"Nous condamnons les propos du directeur de l'ICRC au sujet du Croissant rouge d'un pays qui accueille des centaines de milliers de kurdes syriens", a-t-il conclu.AA



SUR LE MEME SUJET