Cavusoglu a démenti les allégations selon lesquelles les forces syriennes seraient entrées à Afrine

« Nous considérerons tous ceux qui protégeront l’YPG comme étant égaux à cette organisation » a-t-il déclaré

914158
Cavusoglu a démenti les allégations selon lesquelles les forces syriennes seraient entrées à Afrine

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a démenti les allégations selon lesquelles les forces du régime syrien seraient entrées à Afrine.

M. Cavusoglu a fait une déclaration sur une chaîne de télévision privée concernant les allégations selon lesquelles le leader syrien Bachar al-Assad serait parvenu à un accord pour entrer à Afrine avec le PYD/YPG, la branche syrienne de l’organisation terroriste et séparatiste PKK.

« Nous considérerons tous ceux qui protégeront l’YPG comme étant égaux à cette organisation » a-t-il déclaré.

Il a ajouté que les forces du régime syrien n’étaient pas encore entrées à Afrine, et que le régime est indécis concernant Afrine.

« Nous n’avons pas de problèmes avec ceux qui luttent contre l’YPG. Personne ne pourra nous retenir si le régime entre à Afrine pour soutenir l’YPG. Nous considérerons tous ceux qui protégeront l’YPG comme étant égaux à cette organisation. L’YPG invite constamment le régime par peur des soldats turcs » a-t-il poursuivi.

Le chef de la diplomatie turque a relevé que l’opération « Rameau d’olivier » lancée le 20 janvier 2018 à Afrine continuera jusqu’à l’élimination des terroristes membres de l’YPG.

En réponse à une question sur une intervention dans le centre d’Afrine, M. Cavusoglu a déclaré que c’est là où se trouvent le plus de terroristes.

 



SUR LE MEME SUJET