« Le Rameau d’olivier n’a pas eu d’impacts négatifs sur notre économie » (Présidence turque)

La Présidence turque a indiqué que l’opération Rameau d’olivier n’avait pas eu d’impacts négatifs sur l’économie.

905471
« Le Rameau d’olivier n’a pas eu d’impacts négatifs sur notre économie » (Présidence turque)

« Le Rameau d’olivier n’a pas eu d’impacts négatifs sur notre économie » (Présidence turque)

Le porte-parole de la Présidence turque, Ibrahim Kalin a indiqué que l’opération Rameau d’olivier, menée par les Forces armées turques à Afrine, dans le nord de la Syrie, contre des éléments terroristes, n’avait pas eu d’impacts négatifs sur l’économie.

M. Kalin qui a fait des évaluations sur l’actualité au palais présidentiel, a noté que l’opération amorcée le 20 janvier continuait comme planifiée, précisant que d’importants points critiques avaient été nettoyés des terroristes jusqu’à présent.

Il a dénoncé les nouvelles quêtes des terroristes.

« Nous espérons que les Etats-Unis mettront immédiatement fin à leur soutien à l’YPG (la branche syrienne de l’organisation terroriste et séparatiste PKK) » a-t-il annoncé.

M. Kalin a indiqué que le Rameau d’olivier n’avait aucun impact négatif sur l’économie et qu’une retombée économique n’était pas attendue.

Ibrahim Kalin a dit qu’un contact quelconque avec le régime syrien était hors de question.

« L’établissement d’un tel contact est à présent hors de question » a-t-il poursuivi.

Au sujet des visites de responsables américains en Turquie, Kalin a précisé que le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson venait à Ankara par sa propre demande.

Il a en outre indiqué que le conseiller américain à la Sécurité nationale H.R. McMaster viendrait en tant que son invité.

« Ces visites sont importantes. Car nous travaillons pour réinstaurer la confiance avec les Etats-Unis mais cette confiance va s’établir par les démarches concrètes que l’administration américaine va entreprendre sur le terrain. Vous savez le soutien apporté au PYD. Vous savez également le procès de Hakan Atilla (ancien directeur général adjoint de Halkbank). Ce sont des choses qui ne sont pas conformes aux relations d’alliance » a continué le porte-parole.  

Concernant la Conférence de Dialogue national syrien, organisée à Sotchi en Russie, M. Kalin a noté qu’il y avait eu certains contretemps et des erreurs.

Il a précisé que le régime syrien violait la décision sur la cessation des conflits à Idleb.

« Nous travaillons sur un sommet tripartite concernant le processus de Sotchi. Un tel sommet tripartite pourrait bientôt être organisé » a-t-il assuré.



SUR LE MEME SUJET