Rameau d’olivier : Une vidéo pour rétablir la vérité sur l’opération militaire turque

L'Université de Cankiri en Turquie a tourné une vidéo en anglais, traduite en cinq langues, afin de réfuter les informations mensongères diffusées par l'organisation terroriste PKK au sujet d'Afrine

899760
Rameau d’olivier : Une vidéo pour rétablir la vérité sur l’opération militaire turque

L'Université de Cankiri en Turquie a préparé une vidéo sur l'opération Rameau d’olivier, en six langues, pour informer l'opinion publique internationale sur la réalité des opérations. 

Récemment, l’organisation terroriste PKK et ses sympathisants ont partagé, en masse, sur les réseaux sociaux des informations mensongères concernant l’opération turque menée à Afrine en Syrie, notamment des photos mettant en scène des civils tués qui n’ont en réalité aucun lien avec l’opération. 

Il a été en effet avéré que ces clichés ont été repris du rapport daté du 27 novembre 2017 concernant le bombardement, le 21 août 2013, par le régime de Bachar al-Assad d'un marché dans la Ghouta Orientale à Alep. 

L'université a tourné la vidéo en anglais et l'a traduite en cinq langues différentes afin de réfuter ces déclarations mensongères. 

La vidéo en anglais, qui présente les raisons et conséquences de l’opération turque, circule sur les réseaux sociaux avec des sous-titres en turc, arabe, français, allemand et russe. 

« Des traductions qui permettent d’atteindre un large public », a justifié le recteur de l'université de Cankiri, Hasan Ayranci, à l'agence Anadolu. 

Estimant que l'opération Rameau d’olivier était nécessaire dans la lutte anti-terroriste, Ayranci précise qu’à travers cette dernière, la Turquie « sécurise sa frontière et veut rendre Afrine aux Syriens ». 

« Nous livrerons Afrine à ses propriétaires légitimes qui sont nos frères kurdes, arabes et turkmènes », a-t-il insisté. 

Selon l'état-major général turc, l'opération Rameau d’olivier vise à établir la sécurité et la stabilité le long des frontières de la Turquie et de la région, ainsi qu'à protéger les Syriens contre l'oppression et la cruauté des terroristes. 

Dans un communiqué publié à l'occasion, le commandement de l'état-major turc indique que cette opération "se déroule conformément au plan établi, au droit international et aux lois qui en découlent, et dans le respect de l'unité du territoire syrien".

Le texte souligne, en outre, que "l'opération vise uniquement les terroristes, leurs fiefs et les sites militaires, les armes et les équipements qui leur appartiennent", ajoutant qu'"une attention toute particulière est accordée à la préservation des vies des civils et des biens publics".

Le nombre total de terroristes neutralisés depuis le début de l'opération s'élève désormais à 616, d'après un bilan du commandement de l'état-major turc, diffusé lundi.

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET