Erdogan : "Si Dieu le veut, nous allons achever cette opération très rapidement"

"Si Dieu le veut, nous allons achever cette opération [Rameau d'Olivier] très rapidement" a assuré le président de la République turque et leader de l'AK Parti, parti de la justice et du développement, Recep Tayyip Erdogan.

893552
Erdogan : "Si Dieu le veut, nous allons achever cette opération très rapidement"

Le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l’opération Rameau d’Olivier lancée contre les organisations terroristes Daesh et PKK/PYD-YPG, nichées dans la région d’Afrine au nord de la Syrie, se conclura dans un bref laps de temps.

Le chef d’Etat turc et leader de l’AK Parti, parti de la justice et du développement, Recep Tayyip Erdogan s’est exprimé lors de congrès municipal de la branche féminine de son parti, à Bursa.

« Je vois comment fuient les terroristes » a affirmé le président turc.

« L’organisation terroriste PKK fuit Afrine. Ils vont fuir et nous allons les traquer », a-t-il assuré.

« Tous les musulmans étaient en train de prier. Les musulmans d’Afrique également étaient en train de prier. Les enfants africains prient. Nous ne sommes pas seul », a-t-il affirmé.

Notant qu’Afrine était sous l’occupation de l’organisation terroriste PKK/KCK-YPG, le président Erdogan a fait savoir qu’Afrine sera rendue à ses vraies propriétaires au terme de l’opération Rameau d’Olivier.

« Les membres de l’organisation terroriste guléniste FETO, du PKK et du DHKP-C soutenus en Europe sont également les pions d’un sale scénario » a affirmé Erdogan soulignant qu’écraser la tête des terroristes est une question nationale.

« Vous ne pouvez pas vous mesurez à la Turquie en disant qu’il y a les Etats-Unis derrière vous » a ajouté le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan précisant que les vétérans (Ghazis) qui ont repoussé la tentative infâme du coup d’Etat fomenté par l’organisation terroriste guléniste FETO la nuit du 15 juillet 2016, lui avait adressé une demande pour aller à Afrine.



SUR LE MEME SUJET