Le chef d’état-major Hulusi Akar a réalisé un entretien avec son homologue américain Joseph Dunford

Le chef d’état-major, le général Hulusi Akar, a réalisé un entretien avec son homologue américain Joseph Dunford en marge de la réunion des chefs d’état-major du comité militaire de l’Otan à Bruxelles

890122
Le chef d’état-major  Hulusi Akar a réalisé un entretien avec son homologue américain Joseph Dunford

Le chef d’état-major, le général Hulusi Akar, a réalisé un entretien avec son homologue américain Joseph Dunford en marge de la réunion des chefs d’état-major du comité militaire de l’Otan à Bruxelles.

Le général Akar a participé à la réunion des chefs d’état-major à Bruxelles, selon une publication parue sur le site internet du commandement de l’état-major turc.

La sécurité et la stabilité dans le sud-est de l’Europe, la mission « soutien résolu » exécutée en Afghanistan, les travaux de la structure du commandement de l’Otan, la situation en Ukraine et en Géorgie ainsi que l’opération de la coalition menée en Irak ont été discutés au cours de la réunion.

M. Akar a réalisé des entretiens bilatéraux avec ses homologues américain, ukrainien, grec, espagnol et allemand en marge du sommet.

L’entretien de M. Akar avec son homologue américain portait sur la démarche des Etats-Unis concernant la création d’une soi-disant armée avec l’organisation terroriste séparatiste PKK/YPG.

Il a fait part à son interlocuteur de sa profonde affliction et de sa réaction concernant la décision sur le PYD/YPG prise unilatéralement et menaçant la sécurité de la Turquie.

Indiquant que les Etats-Unis devaient corriger leur erreur, Akar a rappelé que la Turquie faisait partie de la coalition anti-Daesh.

Il a souligné que les décisions prises concernant la lutte contre Daesh impactaient directement la Turquie et que les prochaines décisions devaient être prises en consultant Ankara.

Les deux hommes ont abordé de manière compréhensive les problèmes de sécurité régionale et la situation actuelle en Syrie, en amont de l’opération des Forces armées turques qui devrait bientôt se produire à Afrine.

 



SUR LE MEME SUJET