« Le tribunal américain, faux et ouvert aux abus politiques, a perdu sa crédibilité et son sérieux »

La Turquie a fait savoir que le tribunal américain, faux et ouvert aux abus politiques, a perdu sa crédibilité et son sérieux

881603
« Le tribunal américain, faux et ouvert aux abus politiques, a perdu sa crédibilité et son sérieux »

La Turquie a fait savoir que le tribunal américain, faux et ouvert aux abus politiques, a perdu sa crédibilité et son sérieux.

Le ministère turc des Affaires étrangères a fait savoir que le procès sur le vice-président général de la banque Halkbank, détenu à tort et traduit en justice aux Etats-Unis, est dépourvu de tout fondement juridique.

« C’est un développement injuste et malheureux que le vice-président de la banque Halkbank, Mehmet Hakan Atilla, soit jugé coupable pour cinq accusations sur six par le jury, dans le procès mené suivant l’acte d’accusation du Parquet de New York sud » rapporte le texte.

« Le tribunal américain s’ingère dans les affaires intérieures de la Turquie comme jamais auparavant, dans un processus basé sur des soi-disant preuves, fausses et ouvertes aux abus politiques, durant lequel sont débattus des affaires intérieures de la Turquie suivant des scénarios irréels » poursuit le communiqué.

Le fait que certains membres de l’organisation terroriste guléniste (FETO), bénéficiant d’un soutien matériel et logistique américain, aient pu présenter des accusations irréelles et de fausses preuves pouvant influencer le processus juridique, a détruit le sérieux et la crédibilité du processus juridique, rapporte le texte.

Le ministère des Affaires étrangères a appelé à corriger cette décision qui est, dans son état actuel, une honte pour la justice.



SUR LE MEME SUJET