Turquie : un " Programme d'Insertion Sociale" en faveur de 30 mille enfants syriens

La création de centres, hors des camps de réfugiés, est envisagée dans les années à venir, afin d'accueillir les enfants, au cours de la journée.

848655
Turquie : un " Programme d'Insertion Sociale" en faveur de 30 mille enfants syriens

 

Victimes des migrations, des guerres et des conflits, environ 30 mille enfants syriens vivent en dehors des camps de réfugiés et trouvent du mal à s’intégrer dans la société et à s’adapter à de nouvelles conditions de vie. 

Pour répondre à cette problématique, le Ministère turc de la Famille et des Politiques Sociales en coopération avec l’UNICEF, a mis en place un " Programme d'Insertion Sociale" dans le but d’encourager l’intégration sociale de 30 milles enfants syriens, vivant en dehors des camps de réfugiés et ce, sous la supervision de Comités régionaux des Droits des Enfants. 

Des centres d'accueils temporaires ont été installés par la Direction de gestion des Catastrophes et des Situations d'urgence dans le but de résoudre les problématiques liées à l'insertion sociale de ces enfants. Quant aux enfants Syriens non accompagnés, ils seront pris en charge par le Ministère. 

Différents programmes sont proposés tel que la création d’une plateforme de discussion et de dialogue entre les enfants syriens et les enfants turcs dans le but de favoriser une compréhension interculturelle. 

- Les travaux sont mis en œuvre dans dix-huit provinces 

A ce jour, 30 mille enfants, inscrits aux Comités régionaux des Droits des Enfants, ont bénéficié du programme qui assure une formation sociale, culturelle ainsi que sportive. 

Le Ministère turc de la Famille et des Politiques Sociales a entamé, depuis 2016, des travaux dans les provinces à forte concentration d'enfants syriens telles que Ankara, Bursa, Istanbul, Izmir, Kayseri, Konya, Kocaeli, Malatya, Edirne, Mugla. Ces travaux se poursuivent de nos jours dans dix-huit provinces. 

Les formations, assurées dans les centres d'insertion sociale de la Présidence des Services pour les Enfants seront maintenues dans les provinces à forte concentration d’enfants réfugiés. 

Par ailleurs, la création de centres, hors des camps de réfugiés, est envisagée dans les années à venir, afin d'accueillir les enfants au cours de la journée. 
 

AA



SUR LE MEME SUJET