M. Bozdag évoque le processus judiciaire concernant les employés du consulat américain à Istanbul

Le vice-Premier ministre, Bekir Bozdag, a déclaré que les entretiens réalisés avec la délégation américaine arrivée en Turquie pour résoudre la question des visas s’étaient déroulés dans un climat positif et constructif

830464
M. Bozdag évoque le processus judiciaire concernant les employés du consulat américain à Istanbul

Le vice-Premier ministre, Bekir Bozdag, a déclaré que les entretiens réalisés avec la délégation américaine arrivée en Turquie pour résoudre la question des visas s’étaient déroulés dans un climat positif et constructif.

M. Bozdag a évoqué le processus judiciaire concernant les employés de la représentation américaine à Istanbul en contact avec l’organisation terroriste guléniste FETO.

« Chacun d’entre eux fait l’objet de poursuites judiciaires. Ce sont des ressortissants turcs. La Turquie ne demande l’autorisation de personne et ne demande à personne lorsqu’elle mène des procédures concernant des citoyens turcs » a-t-il dit.

Il a souligné que les personnes en question n’ont pas d’immunité diplomatique.

« Le processus judiciaire appliqué pour les citoyens turcs concernés par des crimes a été appliqué pour les personnes en question » a-t-il indiqué.

Bekir Bozdag a évoqué le fait que la question a pris la tournure d’une crise de visas entre les Etats-Unis et la Turquie.

« Les entretiens tenus hier avec la délégation américaine se sont déroulés dans un climat très constructif. Les parties se sont très bien comprises. Les messages ont été très clairement donnés. Les deux parties se sont séparées à la fin de l’entretien qui s’est déroulé dans un climat très constructif, en vue de partager leur avis avec leur gouvernement » a-t-il expliqué.

Il a précisé que le processus concernant les visas ne devait pas se prolonger davantage.

« La suspension réciproque des visas est un processus allant à l’encontre des habitants des deux pays. Ce n’est pas une décision juste et légitime. C’est inutile de prolonger cette injustice. Une solution positive sera bientôt établie » a-t-il évalué.



SUR LE MEME SUJET