Mevlut Cavusoglu répond aux questions sur Idleb

"Notre but est de contrecarrer les conflits et de faciliter le processus politique" a-t-il déclaré

822387
Mevlut Cavusoglu répond aux questions sur Idleb

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que l’entrée dans la zone de désescalade à Idleb en Syrie avait pour objectif de contrecarrer les conflits et de faciliter le processus politique.

Les journalistes lui ont demandé « Quelle est la situation des soldats turcs à Idleb ? Quand allons-nous y entrer ? », à Afyonkarahisar où il se trouve à l’occasion de la 26e réunion de consultation et d’évaluation de l’AK Parti.

« Nous avons établi une entente à Astana. Nous voulons éviter les conflits dans les zones de désescalade. Il y aura, bien évidemment, des observateurs russes et iraniens dans certaines régions, et il y aura nos observateurs à Idleb. Nos observateurs seront dans des emplacements sécurisés à Idleb pour qu’ils n’encourent aucun risque » a-t-il répondu.

Il a déclaré que l’objectif était « d’éviter une quelconque violation et de détecter quelle partie a commis une violation grâce à la présence de ces observateurs ».

« Notre but est de contrecarrer les conflits et de faciliter le processus politique. Astana est une plate-forme visant à mettre un terme aux conflits et à mettre en place des mesures mais notre objectif est à présent de concrétiser le processus de Genève. De Mistura œuvre à cette fin et nous le soutenons » a-t-il dit.

« Un calendrier a-t-il été mis en place ? Allons-nous entrer à Idleb selon le partage de renseignements de l’Armée syrienne libre » lui ont demandé les journalistes.

« Nous allons évaluer avec nos services de renseignement et notre armée la situation sur le terrain. C’est à partir de cette situation que nous allons prendre des initiatives » a répondu Mevlut Cavusoglu.



SUR LE MEME SUJET