Ankara fustige la chancelière allemande pour sa déclaration à l’encontre de la Turquie

« La déclaration de la chancelière allemande est inacceptable » estime Ankara

794990
Ankara fustige la chancelière allemande pour sa déclaration à l’encontre de la Turquie

Le ministère turc de l’Intérieur a diffusé un communiqué concernant les accusations de la chancelière allemande Angela Merkel selon lesquelles « la Turquie abuse d'organisations internationales comme Interpol ».

Le ministère de l’Intérieur a jugé inacceptable cette déclaration. « Erdogan Akhanli, membre de l’organisation terroriste T-HKPC faisant l’objet d’une notice rouge, a été libéré après sa garde à vue en Espagne. Ce développement a eu lieu juste après la déclaration de Merkel, ce qui mérite réflexion » a estimé le ministère turc.

Le ministère a également souligné qu’Akhanli faisait l’objet d’un mandat d’arrêt pour le meurtre, avec deux autres complices, du propriétaire d’un bureau de change à Istanbul en 1984 et pour vol à main armée au nom d’une organisation.



SUR LE MEME SUJET