"L'esprit d'aide humanitaire de la Turquie rayonne à l'international"

Hasan Ulusoy estime qu'il faut coordonner les aides humanitaires et les aides au développement pour que les crises humanitaires ne se répètent pas dans les pays qui en souffrent

734105
"L'esprit d'aide humanitaire de la Turquie rayonne à l'international"

L'esprit d'aide humanitaire de la Turquie devient mondial, d'après l'ambassadeur turc Hasan Ulusoy.

Le directeur général des Affaires politiques multilatérales au sein du ministère turc des Affaires étrangères, l'ambassadeur Hasan Ulusoy, a accordé une interview à l'Agence Anadolu, à l'approche du colloque de haut niveau de la plate-forme «Nouvelles Méthodes de Travail», sur la gestion simultanée des aides humanitaires et des aides au développement.

Ulusoy a attiré l'attention sur le succès de la Turquie dans ce domaine, indiquant : «La Turquie raconte son expérience en matière d'aide humanitaire et contribue aux organisations des Nations Unies (ONU) pour que cela devienne une philosophie mondiale».

Il a précisé que le colloque sera organisé sous l'égide du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (UNOCHA) et du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). 

Le but de la réunion est d'assurer le transfert bien coordonné des aides humanitaires et des aides au développement aux pays en crise humanitaire, et de trouver ainsi des solutions efficaces et durables, selon Ulusoy.

L'ambassadeur a expliqué: «L'aide humanitaire permet à elle seule d'empêcher seulement certaines crises humanitaires, et cela à un certain niveau. Mais si un tel pays connait aussi des problèmes de développement, ces crises peuvent se répéter. Avec un niveau décent de développement, les pays deviennent plus résilients aux crises»

La nouvelle méthode de travail qui sera abordée durant le colloque consiste à l'un des principaux résultats du Sommet humanitaire mondial qui a été organisé en 2016 en Turquie, avec 9 000 participants, 180 pays et 55 chefs d'État et de gouvernement, a fait savoir l'ambassadeur.

Pour Ulusoy, la Turquie a su coordonner à l'échelle internationale ses aides humanitaires et ses aides au développement, comme démontrent les exemples de la Somalie et de l'Afrique subsaharienne.

Il a précisé que les activités extérieures de l'Agence turque de Coopération et de Coordination (TIKA), de la direction turque des Catastrophes Naturelles et des Situations d’Urgences (AFAD) et du Croissant-Rouge turc sont toutes coordonnées par le ministère des Affaires étrangères.

Se félicitant de l'accueil de trois millions de Syriens par la Turquie dans un contexte où les aides internationales ne sont que symboliques, l'ambassadeur Ulusoy a noté que le montant des aides extérieures de son pays était de 5,7 milliards de dollars en 2016.

Le colloque se tiendra les 18 et 19 mai à Istanbul.

AA



SUR LE MEME SUJET