La diaspora turque, leader mondial de la participation politique

Le président de la Direction des Turcs de l’étranger et des comunautés apparentées a affirmé que l’intérêt pour les élections des ressortissants turcs à l’étranger est plus élevé que celui des ressortissants des autres pays vivants à l’étranger.

711378
La diaspora turque, leader mondial de la participation politique

Le président de la Direction des Turcs de l’étranger et des communautés apparentées [YTB], Mehmet Kose, s’est félicité de l’importante participation de la diaspora turque au référendum constitutionnel qui se tiendra le 16 avril, en Turquie. 

Lors d’un entretien accordé à l’Agence Anadolu (AA), Kose a commenté l’intérêt et le taux de participation des ressortissants turcs à l’étranger concernant le référendum constitutionnel.

Les Turcs vivant en dehors de leur pays, ont la possibilité, depuis quelques années, de voter dans les représentations diplomatiques turques pour les élections qui se tiennent en Turquie.

Dans ce cadre, le Haut Conseil Electoral turc [YSK] a installé des bureaux de vote dans les 120 représentations turques dans 57 pays différents.

Les ressortissants turcs ont pu voter dans ces bureaux jusqu’au dimanche 9 avril. Ils peuvent toutefois encore voter jusqu’au 16 avril, dans les bureaux de vote installés aux postes-frontières et dans les aéroports internationaux de Turquie. 

Kose a affirmé qu’avec ce référendum, il s’agit de la quatrième fois que les Turcs résidant à l’étranger peuvent voter pour les élections en Turquie. 

« Nos ressortissants ont affiché une participation bien plus élevée que celle attendue. Le temps accordé au vote pour le référendum à l’étranger était de 14 jours. En quatorze jours, plus de 1,3 million de personnes ont voté dans les représentations diplomatiques turques. Avec ceux qui sont allés voter aux postes-frontières, ce chiffre a atteint les 1,4 million »,a-t-il dit. 

Rappelant la possibilité de voter jusqu’au 16 avril, dans les bureaux de vote installés aux postes-frontières, Kose a estimé que la participation s’élèvera à 1,45 million. 

Il a fait remarquer que l’intérêt pour les élections des ressortissants turcs résidant à l’étranger est plus bien plus élevé que celui des ressortissants des autres pays vivants à l’étranger.

Quelques 120 pays offrent la possibilité de voter à leurs ressortissants résidant à l’étranger. 

« Notre diaspora compte environ six millions de personnes. Environ 3 millions d’entre eux sont inscrits sur la liste électorale à l’étranger, et près de la moitié ont voté. Un quart de la diaspora turque est allé voter », s’est-t-il félicité. 

« Lorsque vous faites des comparaisons avec d’autres pays, il faut prendre ces chiffres en considération. Par exemple, les ressortissants français résidant à l’étranger ont aussi le droit de voter lors des élections. Au vue des données de 2012, onze députés ont été élus au sein de la diaspora française et au total 200 000 personnes ont voté. Nous ne devons pas prendre en compte ces données en fonction du nombre d’électeurs inscrits sur la liste électorale consulaire mais en fonction de la grandeur de la diaspora française », a-t-il dit. 

Kose a fait remarqué qu’environ deux millions de citoyens français sont inscrits sur le registre des Français établis hors de France. Ainsi, seul 5% des ressortissants français résidant à l’étranger seraient allés voter.

« Si nous ne prenons pas pour base de comparaison le nombre de personnes inscrit sur la liste électorale mais celui de la grandeur de la diaspora, alors aucun autre pays ne se rapproche du taux de participation de la diaspora turque aux élections », a-t-il conclu.

AA



SUR LE MEME SUJET