Turquie-Russie: les fruits de la normalisation

En janvier 2017, les exportations turques vers la Russie ont connu une hausse de 59,1% pour atteindre les 150 millions de dollars, une première depuis environ trois ans

681821
Turquie-Russie: les fruits de la normalisation

En janvier 2017, les exportations turques vers la Russie ont connu une hausse de 59,1% pour atteindre les 150 millions de dollars, une première depuis environ trois ans.

La Russie est l’un des principaux pays avec qui la Turquie réalise ses exportations et importations. A partir de 2014, le commerce externe avec ce pays avait commencé à se rétrécir.

Un processus de normalisation entre les deux pays avait été lancé à la suite d’une rencontre entre le Président turc, Recep Tayyip Erdogan et son homologue russe, Vladimir Poutine, l’année dernière.

Ainsi, d’après les données de l'Institut des statistiques turc (TUIK), les exportations turques vers la Russie ont affiché une hausse de 59,1% en janvier 2017 par rapport au mois précédent, pour passer de 94 millions de dollars à 150 millions de dollars.

Au cours de cette même période, le revenu des exportations de fruit et légume frais a aussi connu une augmentation. La levée partielle de l’embargo russe imposée sur l’orange et la mandarine a permis de faire gagner à la Turquie 38 millions de dollars à partir des exportations de fruits et légumes frais.

Parallèlement, les importations russes ont connu une hausse de 10,2% et sont passées de 1,34 millards de dollars à 1,47 milliards de dollars.

La plus grande part des importations a été consacrée à l’énergie avec environ 832 millions de dollars et aux importations de fer et d’acier avec 279 millions de dollars.

AA



SUR LE MEME SUJET