Turquie: Un petit garçon syrien porte les traces de la guerre sur son visage

"Si Ibrahim passe une opération chirurgicale, il pourra retrouver son visage d'avant à 90%"

657532
Turquie: Un petit garçon syrien porte les traces de la guerre sur son visage

Un enfant syrien âgé de quatre ans, blessé au niveau du visage par une bombe qui a frappé sa maison dans la ville syrienne d’Alep, attend le soutien des bénévoles pour son opération. 

La mère du petit garçon, Latife Cuneyt, s’est confiée à l’agence Anadolu (AA). 

Lors d’une interview, elle a indiqué qu’elle vivait dans la ville syrienne d’Alep avec ses neuf enfants et qu’elle gagnait sa vie en faisant de l’élevage. 

"Nous vivions de manière heureuse à Alep avec mes enfants. Nous n’avions aucun problème. Une fois que la guerre civile a éclaté, tout a changé. Un jour, nous étions chez nous et une bombe a frappé notre maison. Avec l’effet de l’explosion, trois de mes enfants ont été touchés par les flammes, mais nous sommes parvenus à les éteindre rapidement. Mais le plus petit, Ibrahim, a été touché plus gravement.",a-t-elle relaté. 

Des traces de brûlures sont restées sur le visage du petit Ibrahim, raconte la mère Latifa.

Notre entourage nous a conseillé d’emmener notre enfant en Turquie. Ils nous ont dit qu’il pourrait être opéré ici. Nous sommes venus ici, il a été traité durant deux mois et dix jours. A l’hôpital, ils nous ont dit que si Ibrahim subit une opération chirurgicale, il pourra retrouver son ancien visage à 90%, mais malheureusement, nous n’avons pas pu procéder à l’opération car nous n’avons pas les moyens financiers nécessaires »,a-t-elle dit ajoutant que son seul souhait est que son fils soit opéré.

Le père de famille, Huseyin Cuneyt, a notamment appelé les bénévoles à apporter un soutien pour l’opération de leur fils.

"Je me sens vraiment mal car je ne peux pas travailler en raison de ma maladie. Lorsque mes fils rentrent du travail, j’ai honte de moi. Ils travaillent beaucoup, mais mois je ne peux malheureusement rien faire. Je n’ai qu’un seul souhait, c’est que mon petit fils retrouve sa santé", a-t-il conclu.



SUR LE MEME SUJET