"La présence turque à Bachiqa découle d’un besoin et pas d’un libre choix"

M. Yildirim a tenu une conférence de presse conjointe avec son homologue irakien Haïder al-Abadi à Bagdad

646463
"La présence turque à Bachiqa découle d’un besoin et pas d’un libre choix"

« Les Peshmergas et les forces irakiennes feront le nécessaire pour éliminer les éléments terroristes de Sinjar. Le terrorisme est le terrorisme quelle que soit sa provenance » a déclaré le Premier ministre Binali Yildirim.

M. Yildirim a tenu une conférence de presse conjointe avec son homologue irakien Haïder al-Abadi à Bagdad.

« La déclaration que vous aviez faite il y a quelques jours, indiquant que vous ne laisserez pas le PKK provenant du territoire irakien  nuire à la Turquie est très importante. Nous saluons cette déclaration. Elle montre de la meilleure manière ce que nous pouvons réaliser ensemble en étant solidaires face au terrorisme » a-t-il dit.

« Nous attachons beaucoup d’importance à la souveraineté de l’Irak, Nous ne permettrons aucun mouvement, aucune initiative nuire à cette souveraineté. L’intégrité de l’Irak est tout aussi importante pour nous, nous tenons à le préciser » a-t-il ajouté.

M. Yildirim s’est également exprimé sur la présence militaire turque à Bachiqa. « Nous avons également traité ce dossier. La présence turque découle d’un besoin et pas d’un libre choix. Nous constatons que des progrès considérables ont été enregistrés concernant l’élimination de Daesh de la région » a-t-il déclaré.

« Les Peshmergas et les forces irakiennes feront le nécessaire pour éliminer les éléments terroristes de Sinjar. Le terrorisme est le terrorisme quelle que soit sa provenance. Sinjar constitue donc la plus grande menace et je remercie M. le Premier ministre pour sa sensibilité en vue de l’élimination de cette menace. Nous sommes prêts à coopérer. Nous allons maintenir notre coopération face aux activités terroristes qui visent notre pays, provenant non seulement de Sinjar mais de l’ensemble du territoire irakien » a déclaré le Premier ministre Binali Yildirim.



SUR LE MEME SUJET