Message des leaders au 80e anniversaire du décès du poète national Mehmet Akif Ersoy

Le président turc a publié un message à l’occasion du 80e anniversaire du décès de Mehmet Akif Ersoy

638599
Message des leaders au 80e anniversaire du décès du poète national Mehmet Akif Ersoy

Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la Turquie avait besoin aujourd’hui plus que jamais, du climat de consensus que Mehmet Akif Ersoy explique dans l’Hymne national, en vue d’éliminer toutes les menaces qui lui sont dirigées.

Le président turc a publié un message à l’occasion du 80e anniversaire du décès de Mehmet Akif Ersoy.

« Mehmet Akif, l’auteur de l’Hymne national, le plus grand homme de combat pendant la Bataille d’Indépendance et le maillon des plus essentiels dans la tradition scientifique, continue par ses œuvres, ses poèmes et son zèle infini à éclairer notre époque » a dit M. Erdogan et souligné que les épopées d’héroïsme qu’il a écrites pendant la Guerre des Dardanelles et les Guerres d’Indépendance étaient la meilleure expression de la détermination du peuple à obtenir l’indépendance et la liberté, de leur croyance et de l’unité d’esprit.

« C’est le devoir de chacun de défendre nos valeurs nationales et spirituelles et de comprendre et transmettre aux futures générations les œuvres de Mehmet Akif qui décrit de la meilleure façon l’attachement de notre peuple à l’indépendance, son amour pour la patrie et le drapeau ainsi que son esprit de combattant. Le jour d’anniversaire de son accès à la vie éternelle, je demande la bénédiction d’Allah pour notre poète national Mehmet Akif Ersoy et le commémore avec respect et gratitude » a continué le chef d’Etat turc M. Erdogan.

Le président de la Grande Assemblée Nationale Turque (GANT) Ismail Kahraman a aussi publié un message à l’occasion du 80e anniversaire du décès du poète national turc, Mehmet Akif Ersoy.

« Mehmet Akif était un homme de réflexion engagé et plein de foi, convaincu que la libération du monde musulman passait par la libération de l’Anatolie » a dit M. Kahraman dans son message.

« Mehmet Akif Ersoy qui commence l’Hymne national en disant ‘N’aie pas peur’, est un amoureux de la patrie qui demande au peuple de ne pas avoir de sentiment de lassitude » a poursuivi le président du Parlement turc et souligné que le « nom d’Akif et ses œuvres seront éternels tant que notre peuple existera » a-t-il dit.

Le poète de l’Hymne national, Mehmet Akif Ersoy est commémoré aujourd’hui au 80e anniversaire de son décès au cours de différentes activités dans l’ensemble du pays.

A l’exception de l’Hymne national, Ersoy est l’auteur d’importantes œuvres comme « L’épopée des Dardanelles », « Bülbül » (Rossignol) et « Safahat » (Phases).

Il s’est éteint le 27 décembre 1936.



SUR LE MEME SUJET