Communiqué de presse concernant l'annulation en Suède du panel sur la tentative de coup d'Etat

Communiqué de presse de la Direction Générale de la Presse et de l’Information concernant l'annulation en Suède du panel '15 juillet-L'arrière plan du coup d'Etat sanglant'

590223
Communiqué de presse concernant l'annulation en Suède du panel sur la tentative de coup d'Etat

La Direction Générale de la Presse et de l’Information (BYEGM) rattachée à la Primature de la République de Turquie estime que l’annulation du panel intitulé «15 juillet - l’arrière-plan du coup d’Etat sanglant» qui était prévu le vendredi 14 octobre 2016 en Suède, suite aux démarches de certains parlementaires suédois, et le muselage des journalistes Turcs, sont un coup porté à la liberté de la presseet d’expression et condamne par conséquent ce coup.

Cette attaque visant la liberté de la presse et d’expression est contre l’article 10 qui régit la liberté d’expression dans la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH). L’article en question stipule que toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu'il puisse y avoir ingérence d'autorités publiques et sans considération de frontière.

L’annulation de ce panel, dont le but était d’expliquer à l’opinion publique internationale la tentative perfide de coup d’Etat du 15 juillet qui a visé le système parlementaire et démocratique de notre pays, et le muselage des journalistes Turcs, sont incompatibles avec la tradition de la Suède qui dispose de la plus ancienne législation du monde concernant la loi sur la liberté de presse.

Nous attendons des pays européens, qui critiquent injustement notre pays à chaque occasion au sujet d’empêcher la liberté de la presse, de montrer la réaction nécessaire à ces attaques de la Suède  contre la liberté de la presse et d’expression.

BYEGM



SUR LE MEME SUJET