"Le Bouclier de l’Euphrate" vise à protéger nos frontières du terrorisme

Ibrahim Kalin évoquait dans une série de tweets l’opération militaire lancée mercredi par la Turquie dans la ville syrienne de Djarablus

558717
"Le Bouclier de l’Euphrate" vise à protéger nos frontières du terrorisme

Le porte-parole de la Présidence turque, Ibrahim Kalin, a souligné, mercredi, que l’opération « Bouclier de l’Euphrate » lancée dans la ville syrienne de Djarablus, vise «à assainir les frontières de la Turquie de tous les éléments terroristes». 

C’est ce qui ressort d’une série de tweets postés, mercredi, par Kalin sur les réseaux sociaux, au sujet de l’opération terroriste lancée mercredi par la Turquie à l’intérieur du territoire syrien. 

«Le but de l’opération de Djarablus consiste à nettoyer nos frontières de tous les éléments terroristes, y compris ceux de Daesh et du PYD (prolongement syrien du PKK terroriste) », a-t-il écrit. 

«La résolution de la Turquie en la matière est totale », a assuré Kalin. 

«La Turquie continuera à prendre les mesures nécessaires pour préserver l’intégrité territoriale de la Syrie», a-t-il conclu. 

La Turquie vise, à travers l’opération «Bouclier de l’Euphrate», à garantir la sécurité de ses frontières, à préserver l’intégrité territoriale de la Syrie et à appuyer les forces de la Coalition internationale de lutte contre Daesh. 



SUR LE MEME SUJET