L’avertissement de voyage en Suède à l’aéroport Atatürk d’Istanbul, trouve de vastes répercussions

L’avertissement de voyage sur un panneau publicitaire à l’aéroport Atatürk d’Istanbul où on pouvait lire « Avertissement aux voyageurs ! Saviez-vous que la Suède est le pays où le taux de viol est le plus élevé ? » a trouvé de grandes répercussions

555599
L’avertissement de voyage en Suède à l’aéroport Atatürk d’Istanbul, trouve de vastes répercussions

L’avertissement de voyage sur un panneau publicitaire à l’aéroport Atatürk d’Istanbul où on pouvait lire « Avertissement aux voyageurs ! Saviez-vous que la Suède est le pays où le taux de viol est le plus élevé ? » a trouvé de grandes répercussions dans le monde.

L’un des plus grands journaux suédois, Aftonbladet a écrit « Avertissement en Turquie pour les voyages vers la Suède » et noté que « c’est une nouvelle attaque dans la tension turco-suédoise ».

Il a estimé que l’avertissement sur le panneau publicitaire est une représailles au tweet trompeur de la ministre suédoise des Affaires étrangères Margot Wallström qui prétendait que « des relations sexuelles avec des enfants de moins de 15 ans étaient autorisées en Turquie ».

Le journal Sydsvenskan a employé le titre « Avertissement de voyage en Suède » et donné les détails de l’annonce dans son article.

L’article précise que l’annonce est passée par le journal Gunes et rapporte que le quotidien Daily Sabah a publié une info titré « La Suède est le pays où le taux de viol est le plus élevé au monde ».

Le président de l’Institut des études sur la Turquie à l’université de Stockholm qui a fait des explications à ce journal, a déclaré que les explications de la ministre suédoise Wallström étaient incorrectes et que la Turquie y avait répliqué.

Concernant la déclaration trompeuse et fausse de la ministre suédoise des Affaires étrangères, la Turquie avait manifesté sa réaction.

« C’est une déclaration basée sur des informations mensongères et fausses qui ne devrait pas être faite par un ministère des Affaires étrangères » avait dit M. Cavusoglu.

Il avait par ailleurs accentué la détermination absolue du gouvernement turc à prévenir l’abus des enfants et à lutter contre cet abus.

Le chargé d’affaires de l’ambassade suédoise à Ankara, Hedvig Klara Erika Hogg Lohm avait été convoqué au ministère des Affaires étrangères pour être informé du mécontentement et de la déception éprouvés par la Turquie.



SUR LE MEME SUJET